John Van Boxmeer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Van Boxmeer
Description de l'image John Van Boxmeer - Lausanne Hockey Club vs. HC Viège, 01.04.2010.jpg.
Surnom(s) Boxy[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Petrolia (Canada)
Entraîneur chef retraité
A entraîné Americans de Rochester (LAH)
CP Berne (LNA)
Lausanne HC (LNB)
Activité 1984-2013
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Canadiens de Montréal
Rockies du Colorado
Sabres de Buffalo
Nordiques de Québec
LAH
Voyageurs de la Nouvelle-Écosse
Express de Fredericton
Americans de Rochester
Repêc. LNH 14e choix au total, 1972
Canadiens de Montréal
Carrière pro. 1973-1984
Poste
Titre Observateur sportif des Sabres de Buffalo
Activité Depuis 2013

John Van Boxmeer (né le à Petrolia, Ontario, au Canada) est un ancien joueur professionnel canadien de hockey sur glace.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Alors qu'il était encore joueur junior, il reçut en 1972 un appel de son agent Alan Eagleson. Ce dernier annonça à son client, que l'équipe canadienne qui allait participer à la série du siècle avait besoin d'un défenseur d'âge junior pour remplacer Jacques Laperrière blessé. Il eut donc l'occasion de s'entrainer avec les grands de cette époque sans toutefois participer à la série.

Il rejoint donc quelque temps après, l'organisation des Canadiens de Montréal, équipe qui l'avait repêché en 1re ronde en 1972. Il y resta quelques saisons. Se trouvant sous utilisé, il demanda à son entraîneur Scotty Bowman à être échangé. Sa demande fut exaucée, il se retrouva avec les Rockies du Colorado où il passa trois saisons avant d'être à nouveau échangé. Cette fois, c'est Scotty Bowman qui alla le chercher pour qu'il soit un membre actif de ses Sabres de Buffalo.

Après son passage à Buffalo, il joua quelques parties avec les Nordiques de Québec et dans la Ligue américaine de hockey avant de prendre sa retraite de hockeyeur. Il accepta le poste d'entraîneur-chef des Americans de Rochester après deux parties avec ces derniers lors de la saison 1984-1985[1].

En 2013, une année après avoir été licencié par le Lausanne HC et remplacé par Gerd Zenhäusern, il annonce mettre un terme à sa carrière d’entraîneur et devient observateur sportif pour les Sabres de Buffalo[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1971-1972 CMC's de Guelph SOJHL 56 30 42 72 160
1972-1973 Voyageurs de la Nouvelle-Écosse LAH 76 5 29 34 139 13 1 6 7 26
1973-1974 Voyageurs de la Nouvelle-Écosse LAH 47 8 20 28 78
1973-1974 Canadiens de Montréal LNH 20 1 4 5 18 1 0 0 0 0
1974-1975 Voyageurs de la Nouvelle-Écosse LAH 43 4 15 19 68 6 1 3 4 9
1974-1975 Canadiens de Montréal LNH 9 0 2 2 0
1975-1976 Canadiens de Montréal LNH 46 6 11 17 31
1976-1977 Canadiens de Montréal LNH 4 0 1 1 0
Rockies du Colorado LNH 41 2 11 13 32
1977-1978 Rockies du Colorado LNH 80 12 42 54 87 2 0 1 1 2
1978-1979 Rockies du Colorado LNH 76 9 34 43 46
1979-1980 Sabres de Buffalo LNH 80 11 40 51 55 14 3 5 8 12
1980-1981 Sabres de Buffalo LNH 80 18 51 69 69 8 1 8 9 7
1981-1982 Sabres de Buffalo LNH 69 14 54 68 62 4 0 1 1 6
1982-1983 Sabres de Buffalo LNH 65 6 21 27 53 9 1 0 1 10
1983-1984 Express de Fredericton LAH 45 10 34 44 48 7 2 5 7 8
1983-1984 Nordiques de Québec LNH 18 5 3 8 12
1984-1985 Americans de Rochester LAH 2 0 0 0 2
Totaux LNH 588 84 274 358 465 38 5 15 20 37

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

  • 1972 : nommé dans la 1re équipe d'étoiles de la SOJHL.

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « John Martin Van Boxmeer, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 1er novembre 2013).
  2. « J. Van Boxmeer met un terme à sa carrière », sur planetehockey.com, (consulté le 1er novembre 2013).
  3. (en) « John Van Boxmeer hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]