John Taverner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec le compositeur anglais contemporain John Tavener
John Taverner
John Taverner d 1545.jpg

John Taverner

Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

John Taverner (vers 1490 - ) est un compositeur anglais de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

On connaît peu de chose de la vie de Taverner. Il est né dans le comté de Lincolnshire, peut-être aux environs de Tattershall.

En 1524 il est membre, puis maître du chœur de la collégiale de Tattershall dans le Lincolnshire.

En 1526 il est nommé maître du chœur (Informator choristorum) à Cardinal College[1] à Oxford, peu après sa fondation par son protecteur le Cardinal Wolsey. L'institution était dotée d'un chœur de seize choristes et de douze « clercs habiles à la polyphonie ».

Il a été emprisonné en 1528 pour hérésie ou sympathie luthérienne, comme d'autres membres de l'université et malgré la protection du Cardinal Wolsey. Après la chute de ce dernier, il démissionne de sa charge en avril 1530 et on ignore tout de sa vie jusqu'en 1536.

Il occupe un autre poste à l'église Saint Botolph de Boston dans son Lincolnshire natal à partir de 1537, pour ensuite se retirer en notable de la ville et y mourir. Il est enterré sous la tour de l'église de la paroisse.

Taverner est sans doute le plus grand compositeur de l'époque d'Henry VIII. Que le thème de l'In Nomime de la Messe Gloria tibi Trinitas traverse l'histoire est le signe de son importance historique, mais il suffit de compter les innovations de la texture polyphonique que contiennent ses œuvres pour en considérer l'importance.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Messes[modifier | modifier le code]

Les messes de Taverner ne comportent pas de Kyrie.

  1. Missa Gloria tibi Trinitas (6 voix) - Le plain-chant de l'in nomine du Benedictus a été utilisé par nombre de compositeurs dans des pièces instrumentales (plus de 150) depuis la première transcription pour virginal figurant dans une anthologie de Thomas Mulliner. Puis on le retrouve transformé pour violes (en premier, 21 fois par Christopher Tye) ou orgue jusqu'à Henry Purcell (voyez par exemple ce disque).
  2. Missa Corona Spinea (6 voix)
  3. Missa O Michael (6 voix)
  4. Missa Sancti Wilhelmi (5 voix)
  5. Missa Mater Christi (5 voix) - La messe utilise le motet Mater Christi Sanctissima comme fil conducteur.
  6. The Mean Mass (5 voix)
  7. The Plainsong Mass (4 voix)
  8. The Western Wynde Mass (4 voix) - Cette messe cite neuf fois une mélodie profane anonyme "Western Wynde" :

Vent d'ouest, souffle quand tu voudras !
La pluie peut bien tomber en fines gouttes.
Ciel ! si seulement mon amour était dans mes bras,
Et si j'étais à nouveau étendu sur ma couche ![2]

Elle est traitée selon la technique de la variation. L'utilisation d'une chanson profane provient du continent : en Angleterre il était plutôt de tradition d'utiliser un cantus firmus grégorien ou autre. Christopher Tye et John Sheppard donneront chacun une messe sur ce même thème.

Fragments de messes[modifier | modifier le code]

  1. Christ eleison (3 voix)
  2. Leroy Kyrie (4 voix)

Antiphonia Votives[modifier | modifier le code]

  1. Ave Dei Patris filia (5 voix)
  2. Gaude plurimum (5 voix)
  3. O splendor gloriae (5 voix) - Antienne. Selon un copiste mort en 1615, John Baldwin, la seconde partie pourrait être de Christopher Tye[3].

Musique pour l'office[modifier | modifier le code]

  1. Alleluya. Veni electa (4 voix)
  2. Alleluya (4 voix)
  3. Te Deum (5 voix)

Motets[modifier | modifier le code]

  1. Audivi vocem de caelo (4 voix)
  2. Ave Maria (5 voix)
  3. Dum transisset sabbatum (I) (4 ou 5 voix) - Répons de pâques
  4. Dum transisset sabbatum (II) (4 voix)
  5. Ecce carissimi
  6. Ex ejus tumba - Sospitati dedit aegro
  7. Fac nobis secundum hoc nomen (5 voix)
  8. Fecundata sine viro (3 voix)
  9. Hodie nobis caelorum rex
  10. In pace in idipsum (4 voix)
  11. Jesu spes poenitentibus (3 voix)
  12. Magnificat (4 voix)
  13. Magnificat (5 voix)
  14. Magnificat (6 voix)
  15. Mater Christi (5 voix)
  16. O Christe Jesu pastor bone (5 voix) - ou "O Wilhelme, pastor bone". Taverner réutilise cette antienne dans sa messe Sancti Wilhelmi (début et fin du Gloria et dans l'Agnus Dei).
  17. Prudens virgo (3 voix)
  18. Quemadmodum (6 voix ou flûtes à bec) - Texte : deux premiers versets du Psaume 41.
  19. Sancte deus (5 voix)
  20. Sub tuum presidium (5 voix)
  21. Tam peccatum (3 voix)
  22. Traditur militibus (3 voix)
  23. Virgo pura (3 voix)

Œuvres profanes[modifier | modifier le code]

  1. In trouble and adversity
  2. In women (2 voix)

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Missa Gloria tibi Trinitas - The Sixteen, Harry Christophers (Hyperion)
  • Missa Gloria tibi Trinitas, Leroy Kyrie - The Tallis Scholars, Peter Phillips (Gimell)
  • Missa Gloria tibi Trinitas - Taverner Choir, Dir. Andrew Parrott (1986, Emi « Reflex » CDC 7 49103 2)[4]
  • Missa Sancti Wilhelmi - The Sixteen, Harry Christophers (Hyperion)
  • Missa Mater Christi Sanctissima - The Sixteen, Harry Christophers (Hyperion)
  • Missa Mater Christi Sanctissima et deux antiphons - Christ Church Choir, dir. Stephen Darlington (1989, Nimbus Records NI 5218)
  • Missa O Michael - The Sixteen, Harry Christophers (Hyperion)
  • Western Wind Mass (+ Tye et Sheppard) - Tallis Scholars, Peter Phillips (Gimell)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aujourd'hui Christ Church.
  2. Weston wynde when wyll thow blow !
    The smalle rayne downe can rayne.
    Cryst ! If my love were in my armys,
    And I yn my bed a gayne.
  3. Selon Sally Dunkley auteur livret du Disque Taverner, Browne, Carver, Masterworks from late-medieval England and Scotland, Taverner Choir, Dir. Andrew Parrot (1986, Emi "Refexe" CDC 7 49661 2).
  4. Cet enregistrement permet d'entendre un service entier de la messe avec grégorien, officiants, chœur... comme à Oxford au XVIe siècle.

Liens externes[modifier | modifier le code]