John Pettie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Pettie
John Pettie, by John Pettie.jpg

Autoportrait (1881)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
HastingsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Edinburgh College of Art (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Robert Scott Lauder (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

John Pettie, né le à Édimbourg, mort le à Hastings, est un peintre, aquarelliste et dessinateur écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il montre dès son plus jeune âge un goût marqué pour le dessin. À 17 ans, il entre à l'école de la Royal Scottish Academy où il est l'élève de Robert Scott Lauder (en). Il expose pour la première fois à la Royal Scottish Academy en 1858. Deux ans plus tard, il débute à la Royal Academy, à Londres.
En 1866, il est élu associé de cet institut et en 1873 académicien. Il est médaillé à Berlin. John Pettie obtient de nombreux succès comme peintre d'histoire et de portraits[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 10, éditions Gründ,‎ , 13440 p. (ISBN 978-2-7000-3020-4), p. 819

Musées[modifier | modifier le code]

The Vigil, « La vigie »
  • Aberdeen: Portrait de l'artiste par lui-même.
  • Glasgow: Deux cordes à son arc; Chevalier du XVIIe siècle, portrait du romancier Wm. Black; Les stratégistes; Musiciens bretons; Duel à mort.
  • Hambourg: Édouard VI d'Angleterre signant la première condamnation à mort.
  • Leeds: Choix d'un site pour l'édification d'un premier autel chrétien.
  • Londres (Tate Gal.): La vigie.
  • Melbourne: Défilé; Arrestation d'une sorcière.
  • Montréal: Vision de Halbert Clendenning et de la dame blanche.
  • Sheffield: Duel à mort; Le royaliste; Le puritain; Dame du XVIIIe siècle; Scène d'Hudolras; Scène militaire; Une saillie; Trahison; Le pavillon de l'armistice.
  • Victoria: Licenciés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 10, éditions Gründ,‎ , 13440 p. (ISBN 2700030206), p. 819

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :