Joachim Albrecht Eggeling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joachim Albrecht Eggeling
Bundesarchiv Bild 119-1993-01A, Leo Albrecht Joachim Eggeling.jpg
Fonction
Député au Reichstag (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Halle (Saale)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Joachim Albrecht Leo EggelingVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Activités
Autres informations
Religion
Parti politique
Membre de
Grade militaire
Conflit
Distinction

Joachim Albrecht Leo Eggeling (né le à Blankenburg (Harz), mort le à Halle (Saale)) était le gauleiter nazi de Halle-Mersebourg et le haut-président (Oberpräsident) de la province de Halle-Mersebourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joachim Eggeling est né à Blankenburg am Harz dans le Duché de Brunswick. Le fils d'un fermier, Eggeling s'est rendu à la Bürgerschule (une sorte d'école de formation professionnelle que l'on trouvait jadis dans certaines régions d'Allemagne) et au Gymnasium de Blankenburg. Entre 1898 et 1904, il termina sa formation d'officier dans les écoles de cadets d'Oranienstein et de Groß-Lichterfelde.

En mars 1904, Eggeling rejoint l'armée en tant que lieutenant d'infanterie et, après août 1914, sert dans des unités de combat pendant la Première Guerre mondiale. En 1915, il est promu capitaine et dirige une unité de mitrailleuses[1].

Durant la Révolution allemande de 1918-1919, il se battit en tant que membre des fusiliers Goslar contre la Ligue spartakiste à Hanovre[2]. En octobre 1919, Eggeling se retira de l'armée. Eggeling a fréquenté le collège d'agriculture de Halle. Il a terminé ses études à l'âge de 35 ans et a commencé à travailler comme agriculteur. En novembre 1922, il administrait le domaine rural de Frose à Anhalt. Eggeling a rejoint le parti nazi (numéro de membre: 11579)[3] en juillet 1925.

En 1930, Eggeling organisa l'appareil politique agraire dans le Reichsgau de Saxe-Anhalt (à ne pas confondre avec l'état actuel de Saxe-Anhalt). En juin 1933, il fut nommé responsable de l'agriculture ( Landesbauernführer) des provinces de Saxe et d'Anhalt.[3] Les compétences de Eggeling ont tellement impressionné ses supérieurs qu'il a été élu au Reichstag pour le NSDAP en novembre 1933.

Après le décès du gauleiter Wilhelm Friedrich Loeper le 23 octobre 1935, Eggeling fut inculpé de direction de l'entreprise Gau. Grâce à cela, il fut autorisé à quitter son poste de responsable de l'agriculture de la province en février 1936. La même année, Eggeling rejoint la SS (numéro de membre: 186515)[3] et obtient le rang honorifique de SS-Brigadeführer.

Le 20 avril 1937, Eggeling est nommé Gauleiter de Halle-Merseburg, succédant à Rudolf Jordan[3]. Parallèlement, il a exercé les fonctions de conseiller d'État prussien et de SS-Gruppenführer.

En 1943, Eggeling est promu SS-Obergruppenführer. Le 18 août 1944, il est nommé haut président de Merseburg. En avril 1945, convaincu de l'inutilité de défendre la ville de Halle, encombrée de milliers de réfugiés, des troupes américaines en progression, Eggeling tenta en vain d'amener Adolf Hitler à annuler son ordre inconditionnel de défense jusqu'à la mort. Après avoir échoué dans sa mission, Eggeling s'est suicidé par balle au château de Moritzburg à Halle-sur-Saale.

Prix et décorations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christopher Ailsby, SS: Roll of Infamy, Motorbooks Intl, [détail de l’édition] (ISBN 0760304092)
  • Miller, Michael D. et Schulz, Andreas (2012). Gauleiter: Les dirigeants régionaux du parti nazi et leurs députés, 1925-1945 (Herbert Albrecht - H. Wilhelm Huttmann) - Volume 1. R. James Bender Publishing.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ailsby 1997, p. 39
  2. Ailsby 1997, pp. 39, 40.
  3. a b c et d Ailsby 1997, p. 40