Jeu-concours Kangourou des mathématiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le concours Kangourou est un jeu concours sur les mathématiques dont le but est la diffusion de la culture mathématique.

Historique[modifier | modifier le code]

Étudiants pendant le Kangourou en Allemagne dans l'année 2006

Ce jeu, destiné aux élèves, a été créé en 1991[1] sur le modèle du Concours national australien par André Deledicq[1], professeur de mathématiques à l'Université de Paris 7, et Jean-Pierre Boudine, professeur de mathématiques à Marseille. Il est destiné à vulgariser les mathématiques sous une forme ludique.

En 1994, le prix d'Alembert est attribué au concours[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le jeu est organisé dans trente-trois pays au monde par l'association Kangourou Sans Frontières. Le jeu-concours Kangourou a lieu tous les ans, le troisième jeudi de mars. En 2005, il a réuni plus de 3 millions de jeunes, de 8 à 18 ans, ce qui en fait le plus grand jeu-concours du monde. Parmi eux, 370 000 élèves, dans 4 500 écoles, collèges et lycées français ou francophones, ont participé au Kangourou des mathématiques.

Dates du concours
2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026
17/03 16/03 15/03 21/03 19/03 18/03 17/03 16/03 21/03 20/03 19/03

Règles[modifier | modifier le code]

L'épreuve dure 50 minutes. C'est une épreuve de logique composée de trois groupes de huit questions (soit 24 au total) qui valent chacune un nombre de points croissant. Il y a aussi deux questions subsidiaires pour départager les éventuels ex-aequo. Le brouillon et les instruments de géométrie sont autorisés, mais pas la calculatrice.

Il y a deux façons de gagner au concours Kangourou : soit en ayant le plus de points sur l'ensemble des questions, soit en répondant juste à la plus longue série de questions à partir de la première. Un score de prudence est attribué pour valoriser les élèves dans cette démarche.

Le concours est proposé à partir du CE2, mais un jeu est désormais proposé pour les CP-CE1 : le Koala des mathématiques.

Lots[modifier | modifier le code]

Chaque année, tous les participants reçoivent un lot de participation. Dans chaque classe, les meilleurs élèves sont primés. Les mieux classés reçoivent des voyages, des abonnements à des revues, des livres de jeux mathématiques, du matériel mathématique, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Édith Van Cutsem, « André Deledicq, le père du Kangourou des maths », La Nouvelle République du Centre-Ouest,‎ (lire en ligne)
  2. « Prix d'Alembert - Lauréats », sur Société mathématique de France

Liens externes[modifier | modifier le code]