Jean Piel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Baptiste Piel (né le à Saint-Martin-de-Fresnay, Calvados - décédé à Yerres le ) est un écrivain, éditeur, philosophe et critique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il rencontra au Lycée du Havre, Jean Dubuffet, Georges Limbour, et Raymond Queneau.

Son épouse, Simone Maklès, était la sœur de Sylvia Bataille (née Maklès et première épouse de Georges Bataille), de Rose Maklès (épouse d'André Masson), de Bianca Maklès (comédienne à l'Atelier sous le nom de Lucienne Morand et épouse de Théodore Fraenkel).

Jean Piel a toujours refusé d'appartenir à un parti politique. Il fut directeur de la revue Critique après la mort de Bataille en 1962, jusqu'à sa disparition en 1996. Il était un des grands éclaireurs de la littérature française. Il publia entre autres des articles sur Roland Barthes, Maurice Blanchot, Yves Bonnefoy, Gilles Deleuze, Jacques Derrida, Michel Deguy, Michel Foucault, Michel Leiris, Emmanuel Lévinas, Jean-François Lyotard, Alain Robbe-Grillet, Michel Serres.

Les archives de Jean Piel ont été déposées à l'Institut mémoires de l'édition contemporaine (IMEC).

Officier de la Légion d'honneur, ancien Inspecteur général de l'Économie nationale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Fortune américaine et son destin, Paris, Éditions de Minuit, coll. « L'Usage des richesses », 1948.
  • Introduction à La Part maudite, précédé de La notion de dépense (1933) de Georges Bataille, Éditions de Minuit, coll. « L'Usage des richesses », 1949 ; réédition Le Seuil, coll. « Points », 1967.
  • La Rencontre et la Différence, (autobiographie), Paris, Éditions Fayard, 1982.

Liens externes[modifier | modifier le code]