Jean Matter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Matter
Naissance
Montreux
Décès (à 77 ans)
Le Mont-sur-Lausanne
Activité principale Musicologue, Romancier, Libraire, Imprimeur, Journaliste
Style Musique classique, Musique symphonique, Musicologie, Critique musicale
Lieux d'activité Lausanne

Jean Matter, né le à Montreux et mort le au Mont-sur-Lausanne, est un musicologue et romancier suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait de Henri Matter et Marthe Estoppey, instituteurs tous les deux[1]. Il s'adonne à la musique dès sa seizième année mais n'obtient jamais de diplôme à cause de problèmes de santé. Après une scolarité chaotique qui le mène jusqu'au seuil de l'Université[2], il devient libraire mais est déçu par cette activité.

En 1943, il épouse Anne-Marie Hinderling. Ensuite, pendant 20 ans, il devient correcteur d'imprimerie à Lausanne, ce qui lui permet d'écrire pendant ses loisirs. Voué à la musique, il a écrit plusieurs ouvrages, Mahler le démoniaque, Bach éternel, Honegger ou la quête de joie, Wagner l'enchanteur. Le premier titre sur Mahler est une première approche, toute nouvelle pour le public français du grand musicien autrichien, en 1959. En 1968, il publie l'ouvrage sur Wagner, dont le nom revient toujours lorsqu'il est question de Mahler[3]. L'"enchanteur", comme Matter l'appelle, domine ainsi de sa présence tutélaire la lente approche et la patiente maturation de l'œuvre de cet essayiste.

Il publie aussi des romans comme Parsifal ou le pays romand, qui est, vue à travers l'existence d'un adolescent, l'histoire de sa révolte contre l'ordre établi.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mahler le démoniaque, Éditions Foma, Lausanne, 1959.
  • Wagner l'enchanteur, Neuchâtel, la Baconnière, 1968.
  • Parsifal ou le pays romand, Lausanne, l'Âge d'Homme, 1968.
  • Les saisons de la musique, l'Âge d'Homme, Lausanne, 1969.
  • Connaissance de Mahler, Lausanne, l'Âge d'Homme, 1974.
  • La Fête à Laudun, Lausanne, Éditions de la Thièle, 1976.
  • Wagner et Hitler, Lausanne, l'Âge d'Homme, 1977.
  • Parsifal ou le Pays romand 3, Lausanne, l'Âge d'Homme, 1982.
  • Les Maîtres chanteurs de Nuremberg, Paris, Avant-Scène, 1989.
  • Parsifal ou Le Pays romand 4, Lausanne, l'Âge d'Homme, 1992.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Regula Puskás, « Matter, Jean » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. BCU Lausanne
  3. Babelio

Liens externes[modifier | modifier le code]