Jean Malléjac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Malléjac
Defaut 2.svg
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Équipes professionnelles
1950-1951 Stella-Dunlop
1952 Stella-Huret
1953-1955 Terrot-Hutchinson
1956-1958 Saint-Raphael-Géminiani
Principales victoires

Jean Malléjac est un coureur cycliste français né le à Dirinon et décédé le à Landerneau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il devient professionnel en 1950 et le reste jusqu'en 1958.

Son principal titre de gloire est la deuxième place dans le Tour de France 1953 derrière Louison Bobet.

Pendant le Tour de France 1955, durant l'ascension du Mont Ventoux, il est victime d'un malaise dû à un abus d'amphétamines. Cet incident entraîne l'exclusion de son soigneur, qui est également celui du Luxembourgeois Charly Gaul. Il s'agit du premier cas d'exclusion pour dopage sur le Tour de France[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1952 : 33e
  • 1953 : 2e, vainqueur de la 5e étape, Jersey yellow.svg maillot jaune pendant 5 jours
  • 1954 : 5e
  • 1955 : abandon (11e étape)
  • 1956 : 34e
  • 1958 : abandon (15e étape)

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Potet, « Le dopage est une pratique culturelle dans le cyclisme (entretien avec Patrick Laure) » (consulté le 21 août 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]