European Physical Society

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
European Physical Society
Histoire
Fondation
1968
Cadre
Zone d'activité
Europe
Type
Société savante
Forme juridique
Domaine d'activité
Objectif
promotion de la physique et des physiciens en Europe
Siège
Mulhouse, France
Pays
Organisation
Membres
42 sociétés savantes, 3 700 membres individuels
Président
Luc Bergé
Secrétaire général
David Lee
Site web
Identifiants
SIREN
TVA européenne
OpenCorporates

La Société européenne de physique (EPS) est une organisation à but non lucratif dont le but est de promouvoir la physique et les physiciens en Europe par la diffusion de l'information en physique. Officiellement créée en 1968[1], elle est composée des sociétés nationales de physique de 42 pays, et de près de 3 700 membres individuels. La Société allemande de physique, la plus grande organisation de physiciens, est l'un de ses principaux membres[2].

Conférences[modifier | modifier le code]

L'une de ses principales activités est l'organisation de conférences internationales pour le compte de ses Divisons et Groups.

Prix[modifier | modifier le code]

L'EPS attribue de nombreux prix scientifiques, dont le prix Edison-Volta, le prix Europhysics de l'EPS, et le prix de la physique des hautes énergies et des particules.

Il reconnaît également les sites  historiquement importants pour le progrès de la physique, comme le Laboratoire Blackett (GB) en 2014[3], ou la Résidence des étudiants (Espagne) en 2015[4].

Publications[modifier | modifier le code]

L'EPS publie la revue Euro Physics Letters EPL[5]; ses autres publications comprennent Europhysics News[6] et la Revue européenne de physique[7].

Les présidents[modifier | modifier le code]

  • 2021- : Luc Bergé (France)
  • 2019-2021 : Petra Rudolf (en) (Pays-Bas)
  • 2017–2019 : Rüdiger Voss (Allemagne)
  • 2015–2017: Christophe Rossel (Suisse)
  • 2013-15: John M. Dudley (France)
  • 2011-13: Luisa Cifarelli (Italie)
  • 2009-11: M. Kolwas (Pologne)
  • 2007-9: F. Wagner (Allemagne)
  • 2005-7: O. Poulsen (Danemark)
  • 2003-5: M. C. E. Huber (Suisse)
  • 2001-3: M. Ducloy (France)
  • 1999-2001: Arnold Wolfendale (Royaume-Uni)
  • 1997-99: Denis Weaire (Irlande)
  • 1995-97 : Herwig Schopper (Allemagne)
  • 1993-95 : N. Kroo (Hongrie)
  • 1991-93 : M. Jacob (Suisse)
  • 1988-91 : R. A. Ricci (Italie)
  • 1986-88 : W. Buckel (Allemagne)
  • 1984-86 : G. H. Stafford (Royaume-Uni)
  • 1982-84 : Jacques Friedel (France)
  • 1980-82 : A. R. Mackintosh (Danemark)
  • 1978-80 : Antonino Zichichi (Italie)
  • 1976-78 : I. Ursu (Roumanie)
  • 1972-76 : Hendrik Casimir (Pays-Bas)
  • 1970-72 : Erik Gustav Rydberg (Suède)
  • 1968-70 : G. Bernardini (Italie)

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « European Physical Society » (voir la liste des auteurs).

  1. Lewis, John L. (1999), 125 Years: The Physical Society and the Institute of Physics, Taylor & Francis, p. 126, (ISBN 0-7503-0609-2)
  2. DPG (en allemand), Deutsche Physikalische Gesellschaft, retrieved 2008-12-13, "European Physical Society (EPS), in der auch die DPG als nationale Gesellschaft Mitglied ist."
  3. Narcross, Jon, « Imperial's Blackett Lab recognised as an historic site in physics research », Imperial College, 2014-2016 (consulté le )
  4. « EPS Historic Sites - The Residencia de Estudiantes, Madrid, Spain » (consulté le )
  5. Burr, Frédéric (Editor) EPL - A Letters Journal Exploring the Frontiers of Science (ISSN 0295-5075) (Print) (ISSN 1286-4854) (Online), Accessed 21 July 2012
  6. de Wolf, Els (Editor) Europhysics News (ISSN 0531-7479) (Print Edition), (ISSN 1432-1092) (Electronic Edition), consulté le 21 juillet 2012
  7. European Journal of Physics, ISSN 0143-0807, retrieved 2012-07-21

Liens externes[modifier | modifier le code]