Jean Delatour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Jean de La Tour.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De La Tour.

Jean Delatour
logo de Jean Delatour
Montres et Bijoux

Création 1978
Fondateurs Jean-Pierre Frety
Slogan Avec vous et bien au-delà
Siège social Vénissieux
Drapeau de France France
Activité Bijoux
Site web www.jean-delatour.com

Chiffre d'affaires en 2008, environ 66 000 000 d'euros à l'année
33 467 005 d'euros HT au 31/01/14

Jean Delatour est une entreprise française spécialisée dans la bijouterie créée par Jean-Pierre Frety en 1981, dont le siège social se situe à Vénissieux, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Histoire[modifier | modifier le code]

1978 : Création de la marque Jean Delatour

1981 : Ouverture du premier magasin (montres) à Vénissieux

1982 : Introduction du plaqué or et de l'argent

1986 : Introduction de l'or vendu en libre accès, création de l'atelier VENOR

1992 : Création de GESTOUR (services administration)

Peu à peu, les difficultés se sont accumulées. Trop de zones commerciales concurrentes, des clients qui se font moins nombreux et consomment moins, une image trop bas de gamme, autant d'atouts passés qui se sont transformés en faiblesses.

En 2014, le groupe Jean Delatour commence à fermer des boutiques et licencie 128 personnes. Trois ans plus tard, le chiffre d'affaires a été divisé par deux et dépasse à peine les 21 millions d'euros, et l'endettement est devenu insurmontable[1]. L'entreprise en placée en procédure de sauvegarde[2].

2017 : Annonce de la fermeture des 25 magasins de l'entreprise sur le territoire national, liquidation judiciaire prévue le 11/04/2017[3].[4].[5].[6].[7].[8].

En fait la liquidation judiciaire du groupe Jean Delatour n'a pas été prononcée et il reste sous le régime de la sauvegarde bien que l'ensemble des points de vente ait été fermé[9].

La structure du groupe comprenant 133 sociétés contrôlées par Jean Pierre Frety ou par des membres de sa famille en fait un dossier complexe[10].

Équipe de cyclisme[modifier | modifier le code]

Eddy Seigneur aux couleurs de Jean Delatour en 2000.

L'entreprise se lance dans le cyclisme en 2000[11] et sponsorise son équipe jusqu'en 2003[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Delatour en liquidation », sur Societe.com (consulté le 10 février 2019)
  2. Bijoux. Jean Delatour en passe de supprimer 140 emplois - La Tribune de Lyon, 19 novembre 2014.
  3. Le bijoutier Jean-Delatour ferme ses magasins, 50 salariés licenciés à Vénissieux - Le Progrès, 25 mars 2017.
  4. « Liquidation des bijouteries Jean Delatour », sur FIGARO, (consulté le 10 février 2019)
  5. François Toulat-Brisson, « Jean Delatour va déposer le bilan et fermer toutes ses boutiques », sur Expressions, (consulté le 10 février 2019)
  6. FashionNetwork.com, « Le groupe Jean Delatour placé en liquidation judiciaire », sur FashionNetwork.com (consulté le 10 février 2019)
  7. « Bijouterie : Jean Delatour demande sa liquidation judiciaire », sur La Tribune (consulté le 10 février 2019)
  8. « Les bijouteries des centres commerciaux Jean Delatour liquidées », sur lesechos.fr (consulté le 10 février 2019)
  9. « GROUPE JEAN DELATOUR (VENISSIEUX) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 352887954 », sur www.societe.com (consulté le 10 février 2019)
  10. François Toulat-Brisson, « Questions autour de la liquidation de Jean Delatour », sur Expressions, (consulté le 10 février 2019)
  11. Jean-Louis Le Touzet, « Vélo. La sélection finale dévoilée hier. BigMat-Auber et Jean Delatour n'en font pas partie. Les recalés du Tour en courroux libre. », sur liberation.fr, (consulté le 6 juin 2014)
  12. Marie-Annick Depagneux, « Bijouterie : Jean Delatour mise sur les centres-villes », sur lesechos.fr, (consulté le 6 juin 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]