Jean-Samuel Curtet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Samuel Curtet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-Samuel Curtet, né le 3 octobre 1932 à Agiez-sur-Orbe, est un écrivain, dramaturge, poète, enseignant et bellettrien vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Samuel Curtet passe son enfance et son adolescence à Lausanne. Après avoir obtenu une licence ès lettres, il se consacre à l'enseignement.

On lui doit des traductions du grec, notamment d'Eschyle et de Paul le Silentiaire.

Il commence par écrire pour le théâtre Le soldat fanfaron, Les sept contre Thèbes, Le dieu dans la jarre, Agamemnon. Ce n'est que fort tard qu'il se consacre à la poésie. Il publie alors plusieurs recueils, dont La parole désir et le silence orgasme, La gare de Donauwörth, et Équateur en lambeaux de mémoires.

Il publie également aux éditions de L'Aire Epigrammes amoureuses de l'Anthologie palatine (Editions de L'Aire, Vevey, 1993), librement traduites du grec.

Il collabore également avec des musiciens tels que Édouard Garo, André Zumbach et José Barrense-Dias. Jean-Samuel Curtet a enseigné à Nyon de 1955 à 1992 (collège secondaire et gymnase).

Sources[modifier | modifier le code]