Jean-Marie Lang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lang.
Jean-Marie Lang
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Marie Lang en février 2015.
Naissance (75 ans)
à Offemont (Territoire de Belfort)
Nationalité française
Pays de résidence France
Diplôme
Professeur d’immuno-onco-hématologie
Profession
Professeur des Universités

Jean-Marie Lang, né le à Offemont (Territoire de Belfort), est un professeur d’immuno-onco-hématologie et praticien hospitalier français, exerçant au Nouvel Hôpital civil de Strasbourg[1]. Il est professeur honoraire de l’Université de Strasbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Marie Lang suit l’enseignement du professeur Robert Waitz à la faculté de médecine de l’université Louis Pasteur[2]. Il soutient sa thèse sur les « cultures mixtes de lymphocytes : recherche d’une inhibition spécifique de la réponse immunologique aux spécificités antigéniques du donneur chez des patients transplantés du rein » en 1971[3].

Spécialisé depuis 1983 dans la lutte contre le VIH, il est coordinateur régional pour le sida aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg et responsable du Centre régional de référence du traitement du VIH / sida « Le trait d’Union » au sein du Nouvel Hôpital Civil de 1987 à 2011[4],[5].

Avec le professeur Willy Rozenbaum, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital Saint-Louis de l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (APHP), et Sophie Delaunay, responsable du département « projets » du groupe ESTHER (Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière En Réseau), Jean-Marie Lang signe en 2007 un accord de coopération entre la France et le Laos avec le ministre laotien de la Santé, Pomnek Dalaloy, et l’ambassadeur de France au Laos[6],[7].

Jean-Marie Lang prend sa retraite en 2011.

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Membre du comité scientifique du Guide Têtu.
  • Président du Corevih-Alsace jusqu’en 2012.

Publication[modifier | modifier le code]

  • Le SIDA en Alsace, Bulletin d’information - Observatoire régional de la Santé d’Alsace ; n° 3, 1987.

Publications collectives[modifier | modifier le code]

  • (en) Albert, Anne ; Bellocq, Jean-Pierre ; Bergerat, Jean-Pierre ; Falkenrodt, Annie ; Lang, Jean-Marie ; Levy, Salomon ; Mayer, Simone ; Ruch, Jean-Victor ; Tongio, Marie-Marthe ; Francoise Uettwiller et al. « Membrane markers, karyotypic abnormalities, ultrastructure and functional properties of lymphocytes in a case of ‘D-cell’ chronic lymphatic leukemia » Leukemia Research 1984;8(2):223-237.
  • (en) Aleksijevic, Alexandre ; Falkenrodt, Annie ; Lang, Jean-Marie ; Mayer, Simone ; Oberling, Francis. « Immunomodulation with diethyldithiocarbamate in patients with aids-related complex » The Lancet 1985 ; 326 (8463) : 1066.
  • (en) Jean-Marie Lang, Christian Trepo, Myriam Kirstetter, Laurence Herviou, Geneviève Retornaz, Gérard Renoux, Mircea Musset, Jean-Louis Touraine, Patrick Choutet, Annie Falkenrodt, Jean-Michel Livrozet, Françoise Touraine, Micheline Renoux, Jean Caraux, The Aids-Imuthiol French Study Group Randomised, double-blind, placebo-controlled trial of Ditiocarb sodium ('Imuthiol') in Human Immunodeficiency Virus infection, The Lancet, Volume 332, Issue 8613, Pages 702 - 706, 24 September 1988.
  • (en) Aleksijevic, Alexandre ; Cremel, Gérard ; Falkenrodt, Annie ; Giron, Cathy ; Hubert, Pierre ; Lang, Jean-Marie ; Mayer, Simone ; Mutet, Christine ; Oberling, Francis ; Waksman, Albert. « Decreased membrane “fluidity” of T lymphocytes from untreated patients with Hodgkin's disease » Leukemia Research 1986;10(12):1477-84.
  • « La technique, vraie modalité de la médecine » in Du médical à l'éthique. Collection « Revue d’éthique et de théologie morale » n° 178, Éditions du Cerf, Paris, septembre 1991.

Documentaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Jung, « Les 100 qui font bouger Strasbourg : Jean-Marie Lang », sur le site lexpress.fr du 27 avril 2000.
  2. Jean-Pierre Cazenave, Georges Hauptmann, « Hommage à Robert Waitz (1900-1978) », Bulletin de l’Académie nationale de médecine, T. 196, n° 2, p. 313. février 2012.
  3. Sudoc notice n° 174738668
  4. Marie Brassart-Georg, Jean-Marie Lang : « Un révélateur de tous les dysfonctionnements individuels et collectifs ». sur le site dna.fr du 13 octobre 2007.
  5. Franck Fontenay, « La précarité ne sape pas le traitement anti-VIH », sur le site liberation.fr, 30 mars 2000.
  6. Ce projet opérationnel d’appui à l’hôpital Mahosot pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH associant les équipes de l’hôpital Mahosot et celles du Ministère de la Santé, notamment du Centre de lutte contre le VIH/Sida et les infections sexuellement transmissibles (CHAS)
  7. « Lutte contre le Sida : signature d’un accord de coopération entre la France et le Laos », sur le site de l’Ambassade de France au Laos. Consulté le 31 octobre 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]