Jean-Jacques Salgon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Jacques Salgon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
AubenasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Jean-Jacques Salgon, né le 5 mars 1948 à Aubenas en Ardèche, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Jacques Salgon est né le 5 mars 1948 à Aubenas. Il passe son enfance à Pont-d’Ucel ou ses parents sont instituteurs. Études secondaires au lycée technique d'Aubenas puis classes préparatoires scientifiques au lycée du Parc à Lyon où il se trouve lors des évènements de Mai 68. Il poursuit ses études supérieures à l'École normale supérieure de Cachan et à l’université Pierre-et-Marie-Curie. Docteur en physique en 1986. Il exercera la majeure partie de sa carrière d'enseignant à l’IUT et à l'université de La Rochelle (jusqu'en 2008) et effectuera de nombreux voyages et séjours à l'étranger (Turquie, Amérique du Sud, Afrique). Il est marié et père de deux enfants.

Son premier livre 07 et autres récits paraît aux éditions Verdier en 1993. Il poursuit depuis une œuvre littéraire sous forme de récits dont les thèmes récurrents sont la mémoire, l'altérité, le voyage ou la géographie. Les éléments autobiographiques se mêlent à ceux, biographiques, de personnages historiques (Toussaint-Louverture), littéraires (Rimbaud, Musil) ou du monde de l'art (Jean-Michel Basquiat). Cette démarche pourrait se définir comme l' "autobiographie d'un autre".

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • G. Édouard & J.-J. Salgon, Sept chemins en Ardèche, Septeditions, 2015
  • (Jean-Luc Meyssonnier, préface L. Clergues, textes de H. Ribot, J.-G. Cosculluela, J. Estager, G. Jouanard, H. Ozil, P. Rabhi, J. Roux, J.-J. Salgon, M. de la Soudière, J. Vernet), Le pays d’en haut, Éd Du Chassel, 2011 (ISBN 979-10-90929-00-5)
  • Fuga Mundi & Carrément révolu (texte du catalogue de l’exposition de Rainer Gross. Abbaye de Noirlac), 2010
  • John Berger, Jean-Marc Ellalouf, John Robinson, J.-J. Salgon, Grotte Chauvet : impressions, Éd. de l’Ibie, 2007 (ISBN 978-2-9509918-9-8)
  • B. Vincent & J.-J. Salgon, Gueules de pierres, Éd. Du Chassel, 2006
  • Gourmandises, Éd. Thierry Magnier, 2003
  • L'ours de notre enfance, Bibliothèque municipale de La Crèche, Hachette Jeunesse, 1996

Publications en revues ou périodiques[modifier | modifier le code]

  • Les mystères de la grotte Chauvet, Le Nouvel Observateur 23 décembre 2004-5 janvier 2005.
  • Doisneau en Ardèche, JIM Journal intime du Massif central. no 1, Hiver 2002.

Jean-Jacques Salgon a collaboré aux revues : Actualité Poitou-Charente, Le Moule à gaufres, Harfang, Envol, Le Quai des Lettres, le journal de La Sirène, Faire-Part, Théodore Balmoral.

Mots croisés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]