Jean-Jacques Alicot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Jacques Alicot
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
MontpellierVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Grab Jean-Jacques Alicot.jpg
Vue de la sépulture.
Sépulcure de Jean-Jacques Alicot au Cimetière Saint-Lazare de Montpellier.

Jean-Jacques Alicot est un homme politique français né le à Montpellier (Hérault) et décédé le à Montpellier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat à Paris, il est député des Hautes-Pyrénées, de 1876 à 1877, de 1881 à 1885, de 1892 à 1902 et de 1906 à 1910, siégeant au groupe de la Gauche modérée. Il est l'un des 363 qui refusent la confiance au gouvernement de Broglie, le . Battu en 1877, il devient maître des Requêtes au Conseil d’État.

Sources[modifier | modifier le code]