Jean-François Bonnot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-François Bonnot
Fonctions
Député des Hautes-Alpes au Conseil des Cinq Cent

(9 ans, 9 mois et 5 jours)
Maire de Briançon
Biographie
Nom de naissance Jean-François Bonnot
Date de naissance
Lieu de naissance Briançon
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Grenoble
Nationalité Drapeau de la France Française
députés des Hautes-Alpes

Jean-François Bonnot est un homme politique français né le , à Briançon et décédé à Grenoble, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Jean Bonnot, "subdélégué du Briançonnais" (dans l'intendance de Grenoble) et de Marie Madeleine Brunet de Largentiere[1]. II épouse le 17 novembre 1817 Adèle de Bruno ( 1796-1871).

Il est avocat à Briançon. Il se déclare rapidement pour la Révolution, et est envoyé par la ville de Briançon comme représentant à la fête de la Fédération, en 1790. Il monte rapidement dans la hiérarchie judiciaire, d'abord comme membre de l'administration centrale des Hautes-Alpes, puis accusateur public à Briançon. Le premier consul le nomme juge au tribunal d'appel de Grenoble, le .

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Après son mandat de maire de Briançon, en 1791, Jean-François Bonnot est député des Hautes-Alpes du au au Conseil des Cinq-Cents, puis membre du Corps législatif.

?Après son mandat législatif, il est nommé conseiller à la Cour de Grenoble.?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives Nationales, base Leonore, dossier de légion d'honneur de Jean François Bonnot, LH/291/4 (l'extrait de baptême qui est joint indique une naissance en 1766).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]