Jean-Claude Gobé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Gobé
Image illustrative de l'article Jean-Claude Gobé
Fonctions
Chef de l'opposition officielle Laval (Québec)
En fonction depuis le
(3 ans, 7 mois et 25 jours)
Chef d'Action Laval
En fonction depuis le
(4 ans, 2 mois et 23 jours)
Député de LaFontaine

(17 ans, 4 mois et 12 jours)
Prédécesseur Marcel Léger
Successeur Tony Tomassi
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Charleville, (France)
Nationalité Canadienne, française
Profession Homme politique, militaire, directeur de société

Jean-Claude Gobé est un homme politique québécois. Il est chef de l'Opposition officielle à la ville de Laval et du parti municipal lavallois Action Laval. Il a été député du Parti libéral du Québec, puis indépendant, dans LaFontaine de 1985 à 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jules Gobé et de Simone Oosterlink, Jean-Claude Gobé est né à Charleville, en France, le 11 avril 1949[1]

Après des études à Orléans et à Montpellier, il s'engage au 7e régiment d'artillerie de marine de 1967 à 1971, à Fréjus. Il arrive au Canada à 23 ans, en 1972[1].

Agent commercial puis responsable chez Renault Canada, il est ensuite directeur chez Ademco puis chez Comterm. Il est directeur général de Location Norma de 1980 à 1985, membre des chambres de commerce et de plusieurs clubs[1].

Jean-Claude Gobé est élu député libéral de la circonscription de LaFontaine en 1985. Il est réélu en 1989 et en 1994, et devient l'adjoint parlementaire de la ministre de la Culture de janvier à juillet 1994. il est encore réélu en 1998. Démissionnaire en février 2003 du Parti libéral du Québec, il siège alors en indépendant et ne se représente pas cette année-là[1].

Il se présente ensuite aux élections fédérales comme candidat du Parti libéral du Canada mais est battu en 2004 à La Pointe-de-l'Île et en 2006 dans la circonscription Alfred-Pellan[1].

Il fonde le parti Action Laval et le dirige depuis avril 2013. Le 3 novembre 2013, il est battu aux élections municipales de Laval[1] et devient le chef de l'opposition officielle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Jean-Claude Gobé », sur Assemblée nationale (Québec), (consulté le 19 novembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]