JavaFX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
JavaFX
Description de l'image JavaFX Logo.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Capture d'écran qui montre la fenêtre d'un programme fictif créé avec JavaFX
Informations
Créateur Sun Microsystems
Développé par Oracle et la communauté OpenJFX
Première version
Dernière version 12 ()
Version avancée 13 ()
Dépôt JavaFX sur GitHub
État du projet Actif Actif
Écrit en Java, C++, C
Environnement Multi-plateforme
Langues Anglais
Type Bibliothèque logicielle
Politique de distribution Gratuit
Licence GPL
Site web https://openjfx.io/

Chronologie des versions

Duke (Java mascot) waving.svg

JavaFX est un framework et une bibliothèque d'interface utilisateur issue du projet OpenJFX, qui permet aux développeurs Java de créer une interface graphique pour des applications de bureau, des applications internet riches et des applications smartphones et tablettes tactiles.

Créé à l'origine par Sun MicroSystems, puis développé par Oracle après son rachat et ce, jusqu'à la version 11 du JDK, c'est depuis lors à la communauté OpenJFX que revient la poursuite de son développement[1].

Cette bibliothèque a été conçue pour remplacer Swing et AWT, qui ont été développés à partir de la fin des années 90, pour pallier les défauts de ces derniers et fournir de nouvelles fonctionnalités (dont le support des écrans tactiles).

Le cycle de sortie d'une nouvelle version de JavaFX correspond à celui de Java, soit tous les 6 mois.

Historique[modifier | modifier le code]

À ces débuts, les développeurs devaient utiliser le langage de script JavaFX Script pour pouvoir décrire une interface utilisateur et la bibliothèque ne permettait de concevoir que des applications internet riches.

Depuis la version 2.0, il s'agit d'une véritable API qui est proposé sous la forme d'une bibliothèque tierce et qui plus est, devient open source[2].

Avec l'apparition de la version 8 de Java (en mars 2014), JavaFX devient la bibliothèque de création d'interface graphique officielle du langage Java, le développement de son prédécesseur Swing (avec AWT) étant abandonné, excepté pour les corrections de bogues.

Depuis la version 11 de Java, le projet est dissocié du JDK, pour suivre son propre processus de développement. Toutefois, le numéro de version de JavaFX concorde avec celui du JDK pour indiquer sa compatibilité (car toute application JavaFX est basé sur le JDK).

Composants[modifier | modifier le code]

JavaFX est composé des 7 modules suivants:

  • javafx.base: Définit l'API de base
  • javafx.controls: Définit la majorité des composants graphiques de l'API
  • javafx.fxml: Définit l'API relative au langage FXML qui permet de décrire une interface utilisateur d'une manière alternative à l'écriture de lignes de code
  • javafx.graphics: Définit l'API relative aux conteneurs, animations, effets visuels, formes 2D et 3D, images, impression, fenêtres, événements, robots, au support du CSS et à l'application
  • javafx.media: Définit l'API dédié à la lecture de contenu audio et vidéo
  • javafx.swing: Définit l'API qui fournit le support d’interopérabilité entre JavaFX et Swing
  • javafx.web: Définit l'API dédié à l'affichage de contenu web (notamment un éditeur HTML et un moteur de rendu de pages web basé sur WebKit)

Versions[modifier | modifier le code]

Liste des versions de JavaFX[2],[3],[4]
Numéro de version Date de sortie Note
1.0 4 décembre 2008 JavaFX Script ; le code source est fermé
1.1 12 février 2009
1.2 2 juin 2009
1.3 22 avril 2010 Intégration des diagrammes ; support du CSS
1.3.1 21 août 2010
2.0 10 octobre 2011 Il s'agit désormais d'une API et non d'un langage de script ; FXML
2.1 27 avril 2012 Support de MacOS
2.2 14 août 2012 Support de Linux ; nouveaux composants graphiques
8.0 18 mars 2014 Intégration de JavaFX au JDK 8
9.0 21 septembre 2017 Modularisation de JavaFX
10.0 20 mars 2018
11.0 18 septembre 2018 Devient un module à part entière du JDK
12.0 11 mars 2019
13.0

Exemple[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, un exemple de programme affichant le message "Hello World":

 1 import javafx.application.Application;
 2 import javafx.scene.control.Label;
 3 import javafx.stage.Stage;
 4 import javafx.application.Platform;
 5 import javafx.scene.Scene;
 6 
 7 public class Main extends Application {
 8     
 9     // Point d'entrée du programme
10     public static void main(String[] args) {
11         launch(args); // Appel du point d'entrée de l'application JavaFx (voir ci-dessous)
12     }
13     
14     // Point d'entrée de l'application JavaFX
15     @Override
16     public void start(Stage primaryStage) {
17 
18         // Définition du titre de la fenêtre de l'application
19         primaryStage.setTitle("Titre de la fenêtre");
20         
21         // Appel d'une méthode permettant une fermeture propre de l'application
22         primaryStage.setOnCloseRequest(e -> Platform.exit());
23         
24         // Création de la scène (avec des dimensions correspondant à une résolution HD), composé uniquement d'une étiquette affichant du texte
25         primaryStage.setScene(new Scene(new Label("Hello wold !"), 1280, 720));
26         
27         // Affichage de la fenêtre
28         primaryStage.show();
29     }
30 }

Bibliothèques[modifier | modifier le code]

Des projets de bibliothèques viennent compléter les fonctionnalités de JavaFX. Parmi eux, on peut citer les projets suivants:

  • ControlsFX: ensemble de composants graphiques
  • JFXtras: ensemble de composants graphiques
  • JFoenix: fournit une interface dans le style Material design
  • CalendarFX: permet de créer des calendriers
  • FormsFX: permet de faciliter la création de formulaires
  • TilesFX: ensemble de widgets pour le développement d'un tableau de bord

Scene Builder: l'outil de conception d'interfaces[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Scene Builder.
Interface de Scene Builder

Scene Builder est un outil interactif de conception d'interface graphique pour JavaFX. Il permet de créer des interfaces utilisateurs rapidement et sans avoir besoin de coder: il en résulte des fichiers au format FXML qui sont ensuite chargés par le programme pour afficher une interface graphique à ses utilisateurs.

Développé initialement par Oracle et sous le nom JavaFX Scene Builder[5], son code source a été publié en open source à partir de sa version 2.0[6].

Depuis, le logiciel est principalement développé et soutenu par la société Gluon[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « JDK 11 update: JavaFX will be decoupled from the JDK », sur jaxenter.com, JAXenter, (consulté le 19 mars 2019)
  2. a et b (en) « Repositories and Releases », sur OpenJDK Wiki, (consulté le 19 mars 2019)
  3. (en) « What is JavaFX ? », sur thoughtco.com, ThoughtCo., (consulté le 19 mars 2019)
  4. (en) « JavaFX 8: New and Noteworthy », sur SlidePlayer, (consulté le 25 mars 2019)
  5. (en) « JavaFX Scene Builder Information », sur oracle.com (consulté le 25 mars 2019)
  6. « JavaFX Scene Builder devient open source, dans le cadre du projet OpenJFX », sur developpez.com, (consulté le 25 mars 2019)
  7. (en) « Scene Builder », sur gluonhq.com (consulté le 25 mars 2019)