Jan Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simon.
Ne doit pas être confondu avec Jean Simon.
Jan Simon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activité
Père
Ladislav Simon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jan Simon () est un pianiste tchèque, soliste de la radio tchèque et directeur de l'Orchestre symphonique de la radio de Prague (SOČR).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jan Simon vient d'une famille d'artistes : son père était le compositeur, pianiste et chef d'orchestre Ladislav Simon. Il commence le piano sous la direction de son père à sept ans[1].

Après des études au conservatoire de Prague avec Valentina Kameníková, il est lauréat de plusieurs concours depuis 2001 (Concours du printemps de Prague, Concours Chopin de Majorque, Concours William Kapell). Il travaille ensuite à l'Académie de musique (HAMU) avec Ivan Moravec[1], et obtient la médaille de bronze au Concours Reine-Élisabeth, à Bruxelles. Il complète sa formation par une année à Zurich avec Homeo Francesche et deux ans auprès de James Tocca, à Lübeck[2].

Nommé soliste, de l'orchestre de la radio à Prague en 1994, il en est également le directeur administratif depuis 2001. Il effectue des tournées régulièrement, non seulement avec son propre orchestre, le SOČR, mais en tant qu'invité de nombreux orchestres symphonique d'Europe.

L'enregistrement des concertos de Schulhoff a été primé au MIDEM classique de Cannes en 1995.

Discographie[modifier | modifier le code]

Jan Simon a enregistré pour les labels Supraphon, BMG, Radioservis et Clarton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(cs) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en tchèque intitulé « Jan Simon » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b (cs) Biographie sur rozhlas.cz.
  2. livret du disque des Concertos pour piano de Václav Jan Tomášek (Supraphon) p. 13.

Liens externes[modifier | modifier le code]