James Moore (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Moore et James Moore.
James Moore
James-moore.jpg
James Moore, (droite) vainqueur du Paris–Rouen 1869,
Jean-Eugène-André Castera (gauche), second
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
HampsteadVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Principales victoires
Première course de vélo du monde- St Cloud, 1868
Première course sur route du monde - Paris-Rouen, 1869
La première course de vélocipèdes officielle, au Parc de Saint-Cloud le 31 mai 1868.
Inauguration de la plaque commémorative des 70 ans de la première course cycliste officielle du (le , aux grilles du Parc de Saint-Cloud à Paris).

James Moore est un cycliste anglais, né le à Bury St Edmunds, Suffolk, Angleterre, et mort le . Il est réputé avoir remporté la première course de vélo jamais organisée, à Saint-Cloud en 1868. En 1869, il remporte le Paris-Rouen, sponsorisé par Le Vélocipède illustré et les frères Olivier, les associés de Pierre Michaux. Il est l'un des premiers champions de l'histoire du cyclisme, et domine la discipline pendant plusieurs années.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Moore est né à Long Brackland, Bury St Edmunds, Suffolk, Angleterre le [1]. Son père, James Moore, est forgeron et maréchal-ferrant, sa mère est Elizabeth Ann Moore. Ils ont deux fils et cinq filles[2], les fils, Alfred et James, sont nés en Angleterre, les filles en France[3].

La famille Moore déménage à Paris en 1853, pour une raison inconnue, et s'installe au 2 rue Godot-de-Mauroy. James Moore se lie d'amitié avec la famille Michaux, également forgeron et inventeur des premiers vélocipèdes à pédales, qui habite en face au 5, 7 cité Godot-de-Mauroy. Moore possédait un vélocipède Michaux vers 1865[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Duncan, H. O. (1928) The World on Wheels, vol. 1, p.286
  2. Wadley, J.B. (1969), International Cycle Sport (UK) p.17-19
  3. Moore, John, 26 May 1998, letter to Gerry Moore, UK
  4. Kobayashi, Keizo (1990) Histoire de la Draisienne et du Vélocipède Michaux 1817-70 (ISBN 2-9508121-0-4)
  5. Histoire du cyclisme sur route sur le site de l'UCI, consulté le 31 juillet 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]