James Field (criminel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Field.
James Field
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Condamné pour

James Field (c. 1714 – 11 février 1751) est un marin et boxeur né à Dublin et ayant travaillé en Angleterre. Il est mort par pendaison, condamné pour braquage.

The reward of cruelty (planche IV).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Dublin, Field est impliqué dans des délits mineurs pendant une bonne partie de sa jeunesse. Après un certain temps, il déménage à Londres, où il devient une personnalité connue du crime organisé. Il devient marin, puis boxeur, gravitant autour du pub The Fox, à Drury Lane. Bien que sous le coup de plusieurs mandats d'arrêt, le connétable est trop effrayé pour l'arrêter[1],[2].

Field est éventuellement capturé par surprise au Fox pour violence et crimes de grand chemin. Il est jugé par Henry Fielding le 16 janvier 1751[3], est reconnu coupable et condamné à la pendaison[4]. Il est pendu à Tyburn le 11 février 1751[2],[5].

Son squelette est illustré dans un théâtre anatomique de l'ouvrage Reward of Cruelty de William Hogarth. Il est l'une des Quatre Étapes de la cruauté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter Linebaugh, The London Hanged: Crime and Civil Society in the Eighteenth Century, Verso, , 492 p. (ISBN 1-85984-638-6)
  2. a et b (en) John Taylor, « Ordinary's Account, sessions date: 16th January, 1751. Execution date: 11th February, 1751 », Old Bailey, (consulté le 5 mars 2015)
  3. (en) Ronald Paulson, Hogarth: Art and Politics, 1750-64 Vol 3, Lutterworth Press, , 596 p. (ISBN 0-7188-2875-5)
  4. (en) « James Field, theft with violence : highway robbery, 16th January, 1751 », Old Bailey, (consulté le 5 mars 2015)
  5. (en) Fiona Haslam, From Hogarth to Rowlandson: Medicine in Art in Eighteenth-century Britain, Liverpool, Liverpool University Press, , 264–5 p. (ISBN 0-85323-630-5)