Jürgen Nöldner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jürgen Nöldner
Image illustrative de l’article Jürgen Nöldner
Jürgen Nöldner (à droite).
Biographie
Nationalité Allemand et Est-Allemand
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
Lieu Berlin
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-Flag of Germany.svg FC Viktoria Francfort285 (88)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
-Flag of East Germany.svg Allemagne de l'Est 30 (16)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Jürgen Nöldner est un footballeur est-allemand, né le 22 février 1941, à Berlin. Il est le fils d’un résistant allemand, Erwin Nöldner, tué par les Nazis en 1944.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant que milieu de terrain, il est international est-allemand à 30 reprises (1960-1969) pour 16 buts.

Il participe aux Jeux olympiques de 1964 avec l’équipe unifiée d'Allemagne : il ne joue pas contre l’Iran, est titulaire contre la Roumanie, contre le Mexique (un but à 64e minute), contre la Yougoslavie, contre la Tchécoslovaquie (un but à 25e minute) et contre l’Égypte. Il remporte la médaille de bronze.

Il joue toute sa carrière au FC Viktoria Francfort de 1959 à 1973. Il remporte cinq championnats de RDA, une coupe de RDA et une D2 est-allemande. En 1966, il est récompensé du titre de Footballeur est-allemand de l'année. Du coup, il est surnommé le « Puskás de la RDA ».

Après sa fin de carrière de footballeur, il devient journaliste sportif. Il crée le Neue Fußballwoche, qui existe de 1984 à 1990. De 1990 à 2006, il travaille pour le Kicker Sportmagazin.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]