Institut national de physique et de technologie de Kharkiv

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Institut national de physique et de technologie de Kharkiv
Image illustrative de l’article Institut national de physique et de technologie de Kharkiv

Création 1928
Siège 1, rue Akademicheskaya, Kharkiv, 61108, Ukraine
Pays Ukraine
Coordonnées 49° 58′ 06″ nord, 36° 15′ 25″ est
Disciplines Physique nucléaire, Physique des plasmas, Physique du solide, Physique théorique
Site web kipt.kharkov.ua

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

(Voir situation sur carte : Ukraine)
Institut national de physique et de technologie de Kharkiv

L'Institut national de physique et de technologie de Kharkiv (anciennement Institut ukrainien de physique et de technologie) est le plus ancien et le plus important centre de recherche en Ukraine[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé à Kharkiv, le centre a été fondé par Abram Ioffe en 1928.

En 1931, Lev Choubnikov (en) a créé le laboratoire des basses températures. Avec Riabinine, Choubnikov a découvert les supraconducteurs de type II en 1935[2],[3].

L'institut a subi les purges staliniennes en 1938. Celles-ci ont touché Lev Landau, Iouri Rumer (en) et Moïsseï Korets.

Dans le programme soviétique d'armes nucléaires, l'institut était désigné sous le nom de « laboratoire n°1 ».

Activités[modifier | modifier le code]

L'institut regroupe environ 400 personnes travaillant dans les domaines suivants[1] :

Ces études se font en collaboration avec de nombreux laboratoires dans le monde et organismes internationaux (AIAA, CERN, Jefferson Laboratory, Institut unifié de recherches nucléaires).

Personnalités ayant appartenu au centre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « National Science Center Kharkov Institute of Physics and Technology »
  2. (en) J. N. Rjabinin et Lev Shubnikov, « Magnetic properties and critical currents of superconducting alloys », Physikalische Zeitschrift der Sowjetunion, vol. 7, no 1,‎ , p. 122-125
  3. (en) J. N. Rjabinin et Lev Shubnikov, « Magnetic properties and critical currents of supra-conducting alloys », Nature, vol. 135, no 3415,‎ , p. 581-582

Liens externes[modifier | modifier le code]