Evgueni Lifchits

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Evgueni Mikhaïlovitch Lifchits

Naissance 21 février 1915
Kharkiv (Drapeau de l'Empire russe Empire russe)
Décès 29 octobre 1985 (à 70 ans)
Moscou (URSS)
Nationalité Drapeau de la Russie russeDrapeau de l'URSS soviétique
Champs Physique du solide, magnétisme, relativité générale
Institutions Institut physico-technique de l'URSS (Kharkov)
Institut des problèmes physiques de l'URSS (Moscou)
Académie des sciences de l'URSS
Diplôme Doctorat de l'Institut de génie mécanique de Kharkov (1933)
Distinctions prix Staline (1954)
prix Lénine (1962) avec Lev Landau

Evgueni Mikhaïlovitch Lifchits, également Lifchitz, Lifschitz, Lifshits, Lifshitz (en russe : Евгений Михайлович Лифшиц, ukrainien : Євге́н Миха́йлович Лі́фшиць), né le 21 février 1915 à Kharkiv, décédé le 29 octobre 1985 à Moscou) est un physicien théoricien soviétique, membre de l'académie des sciences de l'URSS.

Il a travaillé notamment dans les domaines de la physique du solide, du magnétisme et de la relativité générale. Ses recherches dans le domaine de la théorie des forces lui ont valu le prix Lomonossov. Il est également renommé pour son Cours de physique théorique[1], coécrit avec Lev Landau, et récompensé du prix Lénine.

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

Evgueni Lifchits a apporté des contributions majeures à la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein. Ses recherches dans ce domaine à partir de 1946 sont une référence quant à la stabilité des solutions cosmologiques de cette théorie ; il établit une classification des perturbations - scalaire avec changement de densité, vecteur décrivant le mouvement de rotation, tenseur décrivant les ondes gravitationnelles. Cette classification, dite formalisme SVT, conserve toute sa pertinence pour l'analyse de l'origine et de la structure de l'univers.

Les recherches menées conjointement avec Isaak Khalatnikov, puis Vladimir Belinski et son frère Ilya Lifchits, ont permis de donner une image assez complète de la dynamique des modèles cosmologiques hétérogènes et anisotropes près de la singularité cosmologique. Ce phénomène oscillatoire très complexe peut être décrit comme un espace en rétraction dans deux directions, en expansion dans la troisième, les zones de rétraction et d'expansion changeant au fil du temps selon une loi déterminée.
Ces travaux eurent une grande résonance chez les physiciens ; ils ont changé de manière significative notre compréhension de l'effondrement relativiste, et posé un certain nombre de problèmes physiques et mathématiques qui restent encore ouverts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L. Landau et E.Lifchitz, Physique théorique, en 10 tomes, aux Éditions MIR, Moscou, 1982, (ISBN 5-03-000197-2)

Article connexe[modifier | modifier le code]