Oleg Lavrentiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Oleg Lavrentiev
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
KharkivVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Faculté de physique de l'université d'État de Moscou (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Conflit
Grande Guerre patriotique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945
Ordre de la Guerre patriotique de 2e classe (d)
Médaille du Jubilé des « 30 ans de l'Armée et la Marine soviétique » (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Памятная доска Лаврентьеву.JPG
plaque commémorative

Oleg Alexandrovitch Lavrentiev (en russe : Оле́г Алекса́ндрович Лавре́нтьев), né le à Pskov en Russie et mort le à Kharkiv en Ukraine, est un physicien soviétique ayant contribué à la recherche sur la fusion thermonucléaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oleg Lavrentiev est né dans une famille issue de paysans[1]. Son père Alexander était ouvrier et sa mère Alexandra infirmière. En 1944, il s’engage dans l’Armée rouge et part au front comme artilleur. De 1945 à 1950 il est envoyé en garnison sur l’île de Sakhaline où il décrit le fonctionnement d'une arme thermonucléaire et a l’idée originale d’une énergie électrique issue d’une fusion nucléaire produite au sein d’un tore qui conduira à l’invention du tokamak par les physiciens Igor Tamm et Andreï Sakharov[2].

En 1950 il entre à l'Université d'État de Moscou où il va passer ses diplômes. En 1956 il occupe un poste à l'Institut national de physique et de technologie de Kharkiv où il soutient sa thèse sur les pièges électromagnétiques et travaille sur le confinement magnétique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Thomas J. Dolan et Vladimir S. Voitsenya, « Oleg Alexandrovitch Lavrentyev », Physics Today, vol. 11, no 10,‎ , p. 66-67
  2. (en) C. M. Braams et P. E. Stott, Nuclear Fusion : Half a Century of Magnetic Confinement Fusion Research, IOP Publishing, (ISBN 0-7503-0705-6, lire en ligne)