Ina-Ich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ina-Ich
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock alternatif, heavy metal
Années actives Depuis 2006
Labels Wagram Music
Site officiel www.ina-ich.net
Composition du groupe
Membres Kim-Thuy Nguyen
Aurélien Clair
Brad Thomas Ackley
Anciens membres Cyrille Nobilet
Mickael Lebayon
Frédéric Wursten
Gaël Mesny
Patrick Loiseau
Frédéric Mariolle
Sacha Dubas
Stéphane Bertin

Ina-Ich est un groupe de rock alternatif français, originaire de Paris. Le nom du groupe vient de l'onomatopée vietnamienne Inh-ich, signifiant vacarme utile en français, qui désigne un son persistant et dérangeant[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'origine du groupe se trouve Kim-Thuy Nguyen, une pianiste classique de formation ayant étudié au Conservatoire de La Rochelle, qui, après plusieurs expériences musicales dans divers styles (au sein du groupe Samanawok (1997), puis en solo à partir de 2002) décide de constituer son propre groupe[3].

Signée en 2006 par le label Baidjan Records, le premier album, au titre homonyme, sort l'année d'après chez Wagram Music. Elle crée une première formation en 2006 (Aurélien Clair : batterie, Cyrille Nobilet : basse, Mickael Lebayon : guitare). À la fin de l'année 2007, un nouveau bassiste (Frédéric Wursten) et un nouveau guitariste (Gaël Mesny) rejoignent le groupe. Mais en 2009, le bassiste Patrick Loiseau et le guitariste Frédéric Mariolle remplacent les précédents musiciens. Le groupe Ina-Ich remporte en 2007 le prix du Jury Pierre-Delanoë[4], destiné à promouvoir les nouveaux talents musicaux, et s'est notamment déjà produit sur la scène des Francofolies en 2007 et de la Fête de l'Humanité en 2008. En juin 2009, le groupe participe au festival Rock al parque de Bogota[5].

En 2010, à la suite de nombreux problèmes rencontrés avec sa maison de disques et différents managers, elle crée, avec l'aide de son mari Aurélien Clair, qui est également le batteur du groupe, le label iHN-iCH, clin d'œil au nom initialement prévu pour le groupe[3]. Le second album du groupe, L'Année du tigre, sort le 14 octobre 2011. Il est précédé par la diffusion du titre La Pendule puis par celle du premier single extrait de l'album, Marylin. L'album remporte le Grand Prix UNAC-SACEM de l'autoproduction[6]. Le groupe assure la première partie de quelques concerts de Shaka Ponk.

Brad Thomas Ackley, musicien de Matthieu Chedid, rejoint Ina-Ich en 2014 dans une nouvelle formation en trio et réarrange certains morceaux du groupe. Un maxi quatre titres, Ma chair et mon sang, sort le 22 septembre 2014, et le groupe joue peu après en première partie de plusieurs concerts de Shaka Ponk[7]. Le troisième album du groupe, qui s'intitule ii3, sort le 1er avril en version numérique et le 29 avril dans les bacs[8].

Influences[modifier | modifier le code]

Auteur-compositeur, interprète, arrangeur et coproductrice de toutes les chansons du premier album[9], Kim-Thuy Nguyen cite parmi ses influences des musiciens venant des horizons les plus divers, tels que Frédéric Chopin, Jean-Sébastien Bach, The Beatles, Nine Inch Nails, Marilyn Manson, Nirvana, Rage Against the Machine, Jeff Buckley, Jacques Brel et Léo Ferré[10].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Mickael Lebayon - guitare (2006-2007)
  • Cyrille Nobilet - basse (2006-2007)
  • Gaël Mesny - guitare (2007-2009)
  • Frédéric Wursten - basse (2007-2009)
  • Patrick Loiseau - basse (2009-2011)
  • Frédéric Mariolle - guitare (2009-2012)
  • Sacha Dubas - basse (2011-2014)
  • Stéphane Bertin - guitare (2012-2014)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP et singles[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Âme armée (11 juillet)
  • 2008 : Poupée chérie
  • 2009 : Libre comme l'eau (8 février)
  • 2011 : La Pendule
  • 2011 : Marylin
  • 2014 : Ma chair et mon sang (EP 4 titres)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Dical, « Ina-Ich, une fureur neuve dans le rock français », sur Le Figaro, (consulté le 3 juillet 2012).
  2. « Émission Tarot dans la nuit du 31 mai 2009 avec Thuy du groupe Ina Ich et Kolette Coquette (passage à partir de 1855 sur 3601) » (consulté le 26 novembre 2012).
  3. a et b Laure Boulaud, « Un vacarme utile », Francofans, no 32,‎ , p. 40-41
  4. « Grand Prix Claude Lemesle 2007 », sur gpclaudelemesle.free.fr (consulté le 3 juillet 2012)
  5. « Assemblée générale ordinaire de l’Alliance colombo-française », sur ambafrance-co.org (consulté le 6 septembre 2013)
  6. « Grands Prix de l'UNAC 2012 », sur sacem.fr (consulté le 13 janvier 2014)
  7. « [CHRONIQUE] INA ICH - Ma chair et mon sang », sur radioneo.org (consulté le 7 décembre 2014)
  8. « Ina-Ich – II3 », sur lagrosseradio.com,
  9. Serge Le Vaillant, « Sous les étoiles exactement - Ina-Ich et Jali », France Inter (consulté le 14 octobre 2012)
  10. « Un second album prévu pour la rentrée », sur Yamaha, (consulté le 3 juillet 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]