Impasse des Arbalétriers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

3e arrt
Impasse des Arbalétriers
Image illustrative de l’article Impasse des Arbalétriers
Vue actuelle de l'impasse.
Situation
Arrondissement 3e
Début 38, rue des Francs-Bourgeois
Fin En impasse
Historique
Création XIIe siècle
Géolocalisation sur la carte : 3e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 3e arrondissement de Paris)
Impasse des Arbalétriers
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Impasse des Arbalétriers
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

L'impasse des Arbalétriers est une voie en impasse située dans le 3e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle débute au no 38 rue des Francs-Bourgeois et se termine en impasse.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

L'impasse était un chemin d'accès à un champ de tir dans lequel on s'entraînait à tirer à l'arbalète. Le chemin, et désormais l'impasse, ont ainsi pris le nom des arbalétriers.

Historique[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge se trouvait là une allée qui menait à la fois à l'ancien hôtel Barbette et au terrain d'exercice des arbalétriers au pied de l'enceinte de Philippe Auguste[1].

Cette rue en impasse l'a remplacée. Elle s'ouvre entre deux hôtels du début du XVIIe siècle. Deux corps de logis en encorbellement, datant de 1620 environ, subsistent.

L'impasse mène à une cour, elle-même reliée à la rue Vieille-du-Temple.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Le meurtre de Louis d'Orléans[modifier | modifier le code]

Entrée de l'impasse avec une borne historique rappelant le meurtre de Louis d'Orléans.

Dans ces parages, Jean sans Peur fit assassiner par des soudards à sa solde, le , son cousin le duc Louis Ier d'Orléans, frère de Charles VI alors qu'il venait de rendre visite à la reine Isabeau de Bavière en l'hôtel Barbette.

Ce fut le prélude de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Ces derniers pour l'emporter demandèrent de l'aide aux Anglais qui en profitèrent pour envahir la France en relançant la guerre de Cent Ans[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Texte de la pelle Starck implantée à l'entrée de l'impasse.

Liens externes[modifier | modifier le code]