Im Reiche des silbernen Löwen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Im Reiche des silbernen Löwen
Réalisation Franz Josef Gottlieb
Scénario Franz Josef Gottlieb
José Antonio de la Loma
Acteurs principaux
Sociétés de production CCC-Film
Balcázar Producciones Cinematográficas
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Film d'aventure
Durée 95 minutes
Sortie 1965

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Im Reiche des silbernen Löwen (en allemand) ou El ataque de los kurdos (en espagnol) (titre belge francophone : Au royaume des lions d'argent[1]) est un film germano-espagnol réalisé par Franz Josef Gottlieb, sorti en 1965, d'après l'œuvre de Karl May.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce film est la suite de Durchs wilde Kurdistan.

Le méchant Machredsch de Mossoul chute d'un rocher durant une bagarre avec Kara Ben Nemsi et est considéré comme mort. Mais il survit et prépare sa vengeance. Il veut s'emparer du trésor des Chaldéens que garde au fond d'une grotte la légendaire Marah Durimeh. Il s'associe avec le bandit Abu Seif. Ensemble, ils enlèvent la fille du chef des Chaldéens, Ingdscha, qui est aussi la petite-fille de Marah Durimeh.

Kara Ben Nemsi et ses amis veulent traverser le Grand Lac Salé, mais Machredsch lui tire dessus. Le chien de berger Dojan parvient à lui faire traverser le lac après une longue souffrance.

Devant le Sultan, Machredsch se présente comme quelqu'un de bien et calomnie Kara Ben Nemsi. Kara est capturé par les soldats et est soumis au « jugement de Dieu », il doit se battre dans un duel à mort. Après avoir gagné, il est rétabli par le sultan qui change d'opinion et condamne Machredsch.

Les bandits sont rentrés chez les Chaldéens. Ahmed El Corda, Hadschi Halef Omar et les soldats de la tribu des Haddedihn repoussent l'attaque. Abu Seif est tué en duel par Ahmed. Machredsch fait le siège sur la montagne et demande la reddition. Dans la nuit, il met le feu aux toits de la ville et lance une nouvelle attaque. Marah Durimeh est tuée, le sort des assiégés semble être scellé.

Mais Kara Ben Nemsi et Hadschi Halef Omar ramènent les Haddedihn et réussissent à chasser les bandits. Machredsch s'enfuit, Kara Ben Nemsi le poursuit. Dans une barque qui glisse le long du torrent, une bagarre s'engage. Machredsch chute et se noie, il est retrouvé mort. Les Chaldéens et leur trésor sont sauvés. Ahmed El Corda peut prendre Ingdscha, son amoureuse, dans ses bras.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]