Ilia Vekua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ilia Vekua (en géorgien, ილია ვეკუა, et en russe, Илья́ Не́сторович Ве́куа), né le 23 avril 1907 à Koutaïssi (Empire russe, actuelle Géorgie) et mort le 2 décembre 1977 à Tbilissi (URSS)[1], est un mathématicien soviétique, spécialisé dans l'équation aux dérivées partielles, l'équation intégrale, la fonction analytique et la théorie mathématique du mécanique du solide.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ilia Vekua étudie à l'université d'État de Tbilissi. Il est nommé professeur en 1940. Il est également directeur adjoint de l'Institut de mathématiques Steklov (1954-1959), le premier recteur de l'université d'État de Novossibirsk (1959-1964), ainsi que vice-président (1964-1965) et président (1972-1977) de l'Académie des sciences de Géorgie. En 1969, il devient Héros du travail socialiste. Vekua reçoit le Prix Staline (1950), le Prix Lénine (1963), le Prix d'État de l'URSS (1984), trois ordres de Lénine et l'ordre de l'Insigne d'honneur[2]. L'Institut Soukhoumi de Physiques et de Sciences, anciennement près de Soukhoumi (Abkhazie), maintenant à Tbilissi, qui est impliquée dans le programme d'armement nucléaire de l'Union soviétique, porte également son nom[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Ilia Vekua », sur www.math.ru (consulté le 6 septembre 2013).
  2. (ru) « Ilia Vekua », sur la Grande Encyclopédie soviétique (consulté le 6 septembre 2013).
  3. (en) « Page d'accueil de l'Institut Soukhoumi de Physiques et de Sciences » (consulté le 6 septembre 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]