ISU-152

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article court présente un sujet plus développé dans : Josef Stalin (char).
ISU-152
ISU-152 exposé au Museum militaire de la Révolution du Peuple chinois (district de Haidian, Pékin).
ISU-152 exposé au Museum militaire de la Révolution du Peuple chinois (district de Haidian, Pékin).
Caractéristiques de service
Type Canon automoteur
Canon d'assaut
Chasseur de char
Service 1943 - 1991
Utilisateurs Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Drapeau de l'Égypte Égypte
Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Drapeau de l'Irak Irak
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre de Corée
Insurrection de Budapest
Conflit israélo-arabe
Guerre du golfe
Production
Concepteur Bureau d'étude de l'usine n°100
Année de conception 1943
Constructeur Usine de Chelyabinsk Kirovsk
Usine de Leningrad Kirov
Production 1943 - 1959
Unités produites 4 635 exemplaires
Variantes ISU-152-2
ISU-152 model 1945
ISU-152K
ISU-152M
Caractéristiques générales
Équipage 5 (Conducteur, chef de char, tireur, chargeur, pourvoyeur)
Longueur 9,18 m
Largeur 3,07 m
Hauteur 2,48 m
Masse au combat 47.3 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Type Plaques en acier laminées
Frontal (caisse) 90 mm / -30°
Latéral (caisse) 60 mm / -49°
Arrière (caisse) 60 mm / 78°
Dessus (caisse) 30 mm
Plancher (caisse) 20 mm
Frontal (tourelle) 60 mm / 78°
Latéral (tourelle) 75 mm / 15°
Arrière (tourelle) 60 mm / 49°
Haut (tourelle) 30 mm
Armement
Armement principal 1 obusier ML-20S de 152,4 mm (21 obus) (ISU-152)
ou 1 canon BL-8 ou BL-10 de 152,4 mm (21 obus) (ISU-152-2)
ou 1 obusier ML-20SM modèle 1944 de 152,4 mm (20 obus) (ISU-152 modèle 1945)
Armement secondaire 2 mitrailleuses DShK de 12.7 x 108 mm (coaxiale et antiaérienne) (300 coups/arme)
Mobilité
Moteur moteur V12 W-2IS (diesel)
ou moteur V12 W-54K (diesel)(ISU-152K)
Puissance 520 ch (388 kW)
Suspension Barre de torsion
Vitesse sur route 40 km/h
Vitesse tout terrain 15-20 km/h
Puissance massique 11,3 ch/tonne
Autonomie 170 km (ISU-152)
670 km (ISU-152K, ISU-152M)
Autonomie tout terrain 120 km

L'ISU-152 était un canon automoteur de l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. Variante du SU-152, il était monté sur un châssis de JS-2 plutôt que KV-1, avec pour résultat une amélioration de son blindage. Il fut également utilisé comme chasseur de chars.

Son rôle était d'appuyer à distance les troupes partant à l'assaut. Il devait réduire au silence toutes les formes de retranchements ennemis comme les bunkers ou les points d'appui. La puissance de l'obus explosif de près de 40 kg de son canon ML 20 de 152 mm en faisait un redoutable véhicule.

En cas de rencontre avec un char ennemi, un seul tir aurait suffi à mettre hors de combat la cible, car l'onde de choc résultant de l'impact aurait eu tôt fait d'assommer l'équipage.[réf. nécessaire].

Construit entre 1943 et 1947, avec environ 4600 unité produites.

Il s'est vite révélé être un véritable cauchemar pour les chars et troupes de l'armée allemande.

Point faible[modifier | modifier le code]

Le principal point faible du ISU-152 résidait dans sa capacité de munitions. En effet, il avait une capacité de 20 obus, principalement 13 obus explosifs et 7 de type perforant (Munition antiblindage). Comme sur la plupart des chars, on pouvait également en stocker sur le pont arrière.

Il fallait environ 40 minutes pour suppléer au réarmement. Chaque obus pesant environ 40 Kg.

En cas de perturbation dans la chaine de réapprovisionnement, ou en cas d'assaut plus long et/ou plus sévère qu'envisagé, le ISU-152 pouvait se retrouver à cour de munitions, et de ce fait devenir vulnérable.

Tueur de char[modifier | modifier le code]

Bien que ce ne fut pas son rôle premier, on le surnomait “Zveroboy” (Tueur de bêtes). En effet, les chars allemands Panther, Tigre (I et II), Jagdtiger, et Ferdinand/Elefant étaient ses proies préférées. Il était apte à les mettre à mort.

C'est son rôle le plus connu, principalement mis en avant par la propagande de guerre soviétique.

Le poids de ses obus (40 kg) réduisait sa capacité de tir de 1 à 3 coups par minute.

Malgré tout, un coup au but était suffisant pour détruire si pas le blindé ennemi, tout au moins son équipage.

Bon nombre de cas rapportés attestent que les obus ne pénétraient pas complètement les blindages des Tigres. D'autres cas attestent aussi que si le coup au but était bien positionné, la tourelle d'un char Tigre pouvait voler en éclat.

Pendant les batailles de char de la campagne de Kursk, le ISU-152 était doté de munitions explosives. Cependant, elles étaient chères, difficile à fabriquer et n'étaient pas bien distribuées dans la chaîne d'approvisionnement. De plus, ces munitions étaient considérées comme à peine plus efficace que les obus perforants.

Quand il était pris pour cible, ses 90 cm de blindage, incliné à 90° résistait bien aux tirs rapprochés des canon allemands de 75 mm. Par contre, les canons des chars Tigre de 88mm étaient efficaces pour détruire le ISU-152.

Un autre atout du ISU-152 était son camouflage efficace et sa grande capacité de mouvement.

Canon d’artillerie autotracté[modifier | modifier le code]

Comme son homologue le ISU-122, le ISU-152 pouvait prendre la relève des canons d'artillerie classiques. Son usage était surtout réservé à un bombardement préliminaire, pour permettre les avancées des forces de l'armée rouge.

L'armée soviétique n'a jamais développé, ni produit de véhicules de type canon autotracté. On atteste que le ISU-152 s'en approchait très fort et remplissait ce rôle de manière plus que satisfaisante.

Canon d'assaut[modifier | modifier le code]

En tant que canon d'assaut, on atteste que le ISU-152 était une arme très précieuse dans les combats urbains de Budapest, Berlin, et Konigsberg.

Son blindage était ici aussi un atout efficace contre les canons anti-chars. Les obus explosifs etaient parfaits pour détruire les fortifications ennemies, ainsi que les casemates.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :