ISU-122

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Seconde Guerre mondiale image illustrant l’URSS
Cet article est une ébauche concernant la Seconde Guerre mondiale et l’URSS.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Istrebitelnaja Samokhodnaya Ustanovka 122
ISU-122 polonais
ISU-122 polonais
Caractéristiques de service
Service Canon automoteur
Utilisateurs Union des républiques socialistes soviétiques
Conflits Seconde Guerre mondiale
Année de conception 1943
Caractéristiques générales
Équipage 4 ou 5
Longueur 9,85 m
Largeur 3,07 m
Hauteur 2,48 m
Masse au combat 45,5 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 90 à 120 mm
Armement
Armement principal 1 canon A-19S 122 mm, approvisionné de 30 coups
Armement secondaire DShK
Mobilité
Moteur
Suspension Barre de torsion
Vitesse sur route 37 km/h
Puissance massique
Autonomie 220 km

Le ISU-122 (Istrebitelnaja Samokhodnaya Ustanovka 122) est un canon automoteur de la Seconde Guerre mondiale utilisé par l'Union des républiques socialistes soviétiques.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Construit à 3 000 exemplaires, monté sur un châssis de JS-2, doté d'un canon de 122 mm[1], l'ISU 122 est un char de combat de 46 tonnes, fortement blindé[1].

Utilisation au combat[modifier | modifier le code]

Le ISU-122 fut utilisé sur le front de l'Est entre 1944 et 1945 à la fois d'abord comme canon automoteur et puis comme chasseur de chars; son obus de 122 mm peut en effet arracher une tourelle de char par le seul souffle de l'explosion, mettant ainsi hors de combat les blindés rencontrés lors de son avancée[1].

Il est utilisé comme tous les matériels blindés soviétiques aussi bien dans le combat que dans le choc en profondeur[2]

Variantes[modifier | modifier le code]

Certains de chars étaient dotés d'une mitrailleuse anti-aérienne DShK de 12,7 mm. En 1945, la version 122-S dispose d'un canon de 122 mm équipé d'un frein de bouche[1].

Après-guerre[modifier | modifier le code]

Plusieurs exemplaires sont exposés à Saint-Pétersbourg, au musée des blindés de Koubinka, au musée central des forces armées, au musée de la Grande Guerre patriotique à Kiev ainsi qu'en Biélorussie et en Pologne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Lopez, Berlin : Les offensives géantes de l'Armée Rouge. Vistule - Oder - Elbe (12 janvier-9 mai 1945), Paris, Economica, , 644 p. (ISBN 978-2-7178-5783-2) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (fr) Laurent Tirone, Panzerjäger Tiger Ausf. B Jagdtiger vs Istrebitelnaja Samokhodnaya Ustanovka 122S ISU-122S, in Trucks & Tanks Magazine no 39, Caraktère, 2013
  • (ru) Солянкин А. Г., Павлов М. В., Павлов И. В., Желтов И. Г. Советские тяжёлые самоходные артиллерийские установки 1941-1945 гг., М. ООО Издательский центр «Экспринт», 2005, 48 с. (ISBN 5-94038-080-8).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Jean Lopez, Berlin, p. 108
  2. Jean Lopez, Berlin, p. 109

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :