Hymne vaudois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hymne vaudois
Hymne cantonal du Flag of Canton of Vaud.svg Canton de Vaud
Paroles Samuel-Henri Rochat
1803
Musique Samuel-Henri Rochat
1803
Adopté en 1803
Fichier audio
Fichier audio externe http://www.vd.ch/uploads/media/hymneVD-fanfare_01.mp3

L'Hymne vaudois, est l'hymne officiel du canton de Vaud, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été écrit en 1803 par le colonel Samuel-Henri Rochat (1783-1861) sur une mélodie populaire. Ses paroles se trouvent dans le tome 4 de l'Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud : L'Histoire vaudoise, p. 174

Paroles[modifier | modifier le code]

Vaudois ! un nouveau jour se lève,
Il porte la joie en nos cœurs
La liberté n'est plus un rêve,
Les droits de l'homme sont vainqueurs.
De notre antique dépendance
Chassons l'importun souvenir,
Et du plus riant avenir
Osons concevoir l'espérance !

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Que dans nos riantes campagnes
Cet heureux refrain soit chanté,
Que par l'écho de nos montagnes
Il soit mille fois répété.
Dans les bras d'une mère tendre,
Qu'il soit bégayé par l'enfant
Que la voix d'un sexe charmant
À nos guerriers le fasse entendre.

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Voyez cette eau brillante et pure,
Ces coteaux, ce site enchanteur.
Enfants chéris de la nature,
Jouissons de notre bonheur !
De l'acte qui nous régénère
Révérons les feuillets sacrés
Qu'aux noms par la haine inspirés
Succède le doux nom de frère !

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Que la fermeté, la prudence,
Guident toujours le magistrat
Dans ses mains avec confiance
Laissons les rênes de l'État,
Libres, égaux, mais sans licence,
N'ayons pas les tristes regrets
D'avoir creusé par nos excès
Le tombeau de l'indépendance !

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Dieu puissant ! sur nos destinées
Répands de nouveau les bienfaits
Que nos passions enchaînées
Se taisent devant tes décrets.
Que, soumis à ta Providence,
Le Vaudois, plein de ton amour,
Puisse t'adresser chaque jour
L'hymne de sa reconnaissance :

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Que dans ces lieux règnent à jamais
L'amour des lois, la liberté, la paix !

Utilisation[modifier | modifier le code]

Durant la saison 2014/2015, cet hymne a été chanté à quelques reprises au début des matchs à domicile du Lausanne Hockey Club. Il est chanté lors des fêtes de la Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes. Il a été chanté dans la cathédrale de Lausanne lors de l'inauguration du nouveau parlement vaudois le .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bertil Galland (dir.), Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud : L'Histoire vaudoise, t. 4, 24 heures, (notice BnF no FRBNF35127586), p. 174

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Partition (musique et paroles)