Notre Valais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Walliserhymne (de)

Notre Valais

Hymne cantonal de Canton du Valais
Paroles Leo Luzian von Roten
1890
Musique Ferdinand Othon Wolf
1890

Notre Valais est l'hymne officiel du canton du Valais. Il a été écrit en 1890 par Leo Luzian von Roten (de) et composé par Ferdinand Othon Wolf.

Ce canton étant bilingue, il en existe une version en français et une en allemand.

Paroles :

Quel est ce pays merveilleux, Que je chéris, où je suis né? Où l'Alpe blanche jusqu'aux cieux Élève son front couronné !

Vallée où le Rhône a son cours, Noble pays de mes amours, C'est toi, c'est toi, mon beau Valais ! Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

Pays si souvent arrosé Par le sang des preux, des héros, Qui pour leurs neveux ont posé Le fondement des jours nouveaux,

Vallée où le Rhône a son cours, Noble pays de mes amours, C'est toi, c'est toi, mon beau Valais ! Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

Pays où sur les monts altiers Le chamois librement bondit, Quand aux coteaux ensolleillés, Mûrit le doux fruit du Midi.

Vallée où le Rhône a son cours, Noble pays de mes amours, C'est toi, c'est toi, mon beau Valais ! Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

Pays charmant et radieux Où la rose alpine fleurit, Où le glacier, de nouveaux feux, Le soir s'empourpre et resplendit.

Vallée où le Rhône a son cours, Noble pays de mes amours, C'est toi, c'est toi, mon beau Valais ! Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

Pays qu'habite un peuple heureux, Ami de la simplicité, Intrépide et laborieux, Gardant sa foi, sa liberté.

Vallée où le Rhône a son cours, Noble pays de mes amours, C'est toi, c'est toi, mon beau Valais ! Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :