Hymne valaisan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Notre Valais)

Wallis, unser Heimatland (de)
Notre Valais
Hymne cantonal du Flag of Canton of Valais.svg Canton du Valais
Autre(s) nom(s) Walliser Hymne (de)
Hymne valaisan


Mon beau Valais

Paroles Leo Luzian von Roten
1890
Musique Ferdinand Othon Wolf
1890
Adopté en 27 avril 2016

Notre Valais (Wallis, unser Heimatland) est l'hymne officiel du canton du Valais, en Suisse [1]. Marignan est, quant à lui, l'hymne officiel orchestral du canton du Valais.

Ce canton étant bilingue, il en existe une version en français et une en allemand [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été composé en 1890 par Ferdinand Othon Wolf en se basant sur un texte du poète Leo Luzian von Roten (de).

En 2015, durant les festivités du bicentenaire de l’entrée du Valais dans Confédération, Jacques Melly, alors président du Conseil d'Etat lance l'idée d’officialiser un hymne cantonal [3]. Le , le Conseil d'Etat valaisan reconnaît Notre Valais comme hymne officiel du canton du Valais ainsi que la marche Marignan comme hymne officiel instrumental du canton du Valais. Le jour même, une cérémonie officielle a eu lieu sur la place de la Planta. L'hymne a été interprétée par l'Harmonie municipale de Sion accompagnée de la chanteuse Sylvie Bourban.

Ce chant a toujours été considéré comme l’hymne valaisan. En officialisant Marignan, le Conseil d’Etat allie donc texte et forme orchestrale.

Paroles[modifier | modifier le code]

Paroles francophones :
Hymne valaisan

1.
Quel est ce pays merveilleux,
Que je chéris, où je suis né ?
Où l'Alpe blanche jusqu'aux cieux
Élève son front couronné !

Vallée où le Rhône a son cours,
Noble pays de mes amours,
C'est toi, c'est toi, mon beau Valais !
Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

2.
Pays si souvent arrosé
Par le sang des preux, des héros,
Qui pour leurs neveux ont posé
Le fondement des jours nouveaux,

Vallée où le Rhône a son cours,
Noble pays de mes amours,
C'est toi, c'est toi, mon beau Valais !
Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

3.
Pays où sur les monts altiers
Le chamois librement bondit,
Quand aux coteaux ensoleillés,
Mûrit le doux fruit du Midi.

Vallée où le Rhône a son cours,
Noble pays de mes amours,
C'est toi, c'est toi, mon beau Valais !
Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

4.
Pays charmant et radieux
Où la rose alpine fleurit,
Où le glacier, de nouveaux feux,
Le soir s'empourpre et resplendit.

Vallée où le Rhône a son cours,
Noble pays de mes amours,
C'est toi, c'est toi, mon beau Valais !
Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

5.
Pays qu'habite un peuple heureux,
Ami de la simplicité,
Intrépide et laborieux,
Gardant sa foi, sa liberté.

Vallée où le Rhône a son cours,
Noble pays de mes amours,
C'est toi, c'est toi, mon beau Valais !
Reste à jamais, Reste à jamais, Reste mes amours !

Paroles germanophones :
Walliser Hymne

1.
Nennt mir das Land, so wunderschön,
das Land, wo ich geboren bin,
wo himmelhoch die Berge stehn
und Mannskraft wohnt bei schlichtem Sinn.

Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, unser Heimatland.
Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, ist Wallis, unser Heimatland.

2.
Nennt mir das Land, das Heldenblut
getränkt in mancher heissen Schlacht,
wo freier Väter Asche ruht,
von freien Söhnen treu bewacht.

Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, unser Heimatland.
Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, ist Wallis, unser Heimatland.

3.
Nennt mir das Land, so heimisch traut,
wo auf den Höhn die Gämse schweift
und in dem Tal, vom Fleiss bebaut,
die süsse Frucht des Südens reift.

Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, unser Heimatland.
Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, ist Wallis, unser Heimatland.

4.
Nennt mir das Land, von Gott gemacht,
wo frisch die Alpenrosen blühn
und in der Abendsonne Pracht
die Gletscherfirnen hoch erglühn.

Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, unser Heimatland.
Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, ist Wallis, unser Heimatland.

5.
Nennt mir das Land, nach dem zurück
es stets den Sohn der Berge zieht,
wenn er mit tränumflortem Blick
im Geist die ferne Heimat sieht.

Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, unser Heimatland.
Das ist das Land am Rhonestrand,
ist Wallis, ist Wallis, unser Heimatland

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reconnaissance officielle de l’hymne cantonal valaisan.
  2. État du Valais: Hymne Valaisan ou Walliser Hymne, vs.ch (27. avril 2016), récupéré le 25 janvier 2018 (PDF).
  3. « «Marignan» devient l’hymne officiel valaisan », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 2 octobre 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]