Hugo Kraas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hugo Kraas
Naissance
Witten, Empire allemand
Décès (à 69 ans)
Selk, Allemagne
Allégeance Flag of the German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Flag of the Schutzstaffel.svg Waffen-SS
Grade SS-Brigadeführer
Années de service 1934-1945
Commandement 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne

Hugo Kraas ( - ) était un commandant SS et major-général allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a servi dans la 1re division blindée SS Leibstandarte SS Adolf Hitler et a été le dernier commandant de la division SS Hitlerjugend. Kraas était récipiendaire de la Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne. Après la guerre, Kraas a fait l'objet d'une enquête par les autorités italiennes et allemandes pour l'assassinat de Juifs italiens en 1943.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né en 1911 à Witten, il était l'aîné des six fils du professeur principal Franz Albert Kraas († mars 1932) et sa femme Maria Christine. Il fait des études pour devenir professeur, qu'il abandonne à la mort de son père pour s'occuper de sa famille.

Kraas rejoint le parti nazi (membre n ° 2 204 561) et la Sturmabteilung (SA) en 1934. En 1938, il est affecté à la 1re division blindée SS Leibstandarte (LSSAH). Avec la LSSAH, Kraas participe à l'invasion de la Pologne où il reçoit la Croix de fer de deuxième classe. Il reçoit la Croix de fer de première classe après la bataille des Pays-Bas. Il participe à la campagne des Balkans et à l'opération Barbarossa. En décembre 1941, Kraas reçoit la Croix allemande en or. En 1943, il a participe à la troisième bataille de Kharkov. Il est décoré de la Croix de chevalier de la croix de fer pour son rôle dans cette opération en mars 1943. En janvier 1944, il reçoit la Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne. Le , il se rend aux forces américaines avec la 12e division SS Panzer, près de Linz. Il est libéré en septembre 1948. Après sa libération, Kraas est à la tête d'un foyer pour enfants et membre de l'association HIAG. Il meurt en 1980 à Selk.

Crimes de guerre[modifier | modifier le code]

Avec d'autres membres de la LSSAH, Kraas a fait l'objet d'une enquête pour le meurtre de plusieurs dizaines de Juifs italiens le . Il est jugé par contumace et déclaré coupable en Italie en 1955. Une enquête a également été ouverte en Allemagne de l'Ouest en 1965, mais est classée sans suite par manque de preuves.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]