Hogan Lovells

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hogan Lovells
logo de Hogan Lovells

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Association de droit privé suisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Columbia Square 555 13th Street NW
WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web www.hoganlovells.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Hogan Lovells est un cabinet d’avocats pour les entreprises, les institutions financières et les organismes d’État. Son siège social est basé à la fois à Londres et à Washington DC.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hogan Lovells a été créé le à la suite de la fusion de Hogan & Hartson, basé à Washington et Lovells basé à Londres[1].

En , Hogans Lovells intègre à son réseau la firme sud-africaine Routledge Modise[2].

Steve Immelt est CEO depuis le .

Informations économiques[modifier | modifier le code]

Hogan Lovells est spécialisé dans le domaine du droit des affaires, du contentieux et de l'arbitrage, de la finance, du réglementaire et de la propriété intellectuelle. En 2015, son chiffre d'affaires représente 1,82 milliard de dollars[réf. nécessaire]. Cette même année, son chiffre d'affaires a augmenté de 2,3%, ce qui correspond à une hausse de 8,2% à taux de change constant[3].

Hogan Lovells compte environ 2 500 avocats répartis dans ses bureaux propres ou associés en Europe, aux États-Unis, en Afrique, en Amérique Latine, en Asie, en Australie et au Moyen-Orient.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Hogan Lovells, naissance d’un géant », sur magazine-decideurs.com, (consulté le 4 mai 2016)
  2. Hogan Lovells merges with South African law firm, Caroline Binham, Financial Times, 19 novembre 2013 Accès payant
  3. (en) « The Global 100: Most Revenue », sur americanlawyer.com, (consulté le 4 mai 2016)