Hiromi Kawakami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hiromi Kawakami
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
川上弘美Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Romancière, écrivaine, écrivaine de science-fictionVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Distinctions

Hiromi Kawakami (川上 弘美, Kawakami Hiromi?, née le ) est une romancière, critique littéraire et essayiste japonaise née à Tokyo[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hiromi Kawakami est née à Tokyo le . En 1980, elle est diplômée de biologie de l'université pour femmes d'Ochanomizu[2].

En 1994, elle reçoit le premier prix Pascal des jeunes auteurs de nouvelles (パスカル短篇文学新人賞) pour sa première nouvelle Kamisama (Dieu)[3].

Elle est récompensée en 1996 par le Prix Akutagawa pour sa nouvelle Hebi o fumu (littéralement : Marcher sur un serpent)[1].

En 1999, sa nouvelle Kamisama (Dieu) est primée par le prix Bunkamura des Deux Magots et par le prix Prix Murasaki Shikibu (紫式部文学賞).

En 2001, elle reçoit le Prix Tanizaki pour Les Années douces[1]. Ce roman raconte la naissance d'une histoire entre une jeune femme trentenaire, Tsukiko, et l'un de ses anciens professeurs de littérature, septuagénaire, rencontré par hasard dans un café qui verra l'évolution de leur relation au fil des saisons et de rencontres épisodiques et toujours aléatoires. Ce roman a été adapté en manga par Jirô Taniguchi.

Liste des œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Abandons (溺レる), huit nouvelles traduites par Sophie Refle, Actes Sud ("Lettres japonaises"), 2003.
  • 2001 : Les Années douces (センセイの鞄), roman traduit par Elisabeth Suetsugu, Editions Philippe Picquier, 2003 ; Picquier poche, 2005.
  • 2003 : Cette lumière qui vient de la mer (光ってみえるもの、あれは), roman traduit par Elisabeth Suetsugu, Editions Philippe Picquier, 2005 ; Picquier poche, 2008.
  • 2003 : Les 10 amours de Nishino (ニシノユキヒコの恋と冒険), roman traduit par Elisabeth Suetsugu, Editions Philippe Picquier, 2013 ; Picquier poche, 2015.
  • 2005 : La Brocante Nakano (古道具 中野商店), roman traduit par Elisabeth Suetsugu, Editions Philippe Picquier, 2007 ; Picquier poche, 2012.
  • 2006 : Lu Ma Me Je Ve Sa Di (月火水木金土日), dans Meet n°11 (Tokyo/Luanda, p. 27-37), nouvelle traduite par Elisabeth Suetsugu, Editions Meet, octobre 2007.
  • 2006 : Manazuru (真鶴), roman traduit par Elisabeth Suetsugu, Editions Philippe Picquier, 2009 ; Picquier poche, 2012.
  • 2008 : Le Temps qui va, le temps qui vient (どこから行っても遠い町), roman traduit par Elisabeth Suetsugu, Editions Philippe Picquier, 2011 ; Picquier poche, 2013.
  • 2014 : Soudain, j'ai entendu la voix de l'eau (水声), roman traduit par Elisabeth Suetsugu, Editions Philippe Picquier, 2016 ; Picquier poche, 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Editions Philippe Picquier - Livres d'Asie », sur www.editions-picquier.fr (consulté le 16 mai 2016)
  2. « Hiromi Kawakami (1958-....) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 16 mai 2016)
  3. (ja) « ASAHIネット », dans Wikipedia,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]