Hildevert-Adolphe Lara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hildevert-Adolphe Lara, né le à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et mort en 1937 dans la même ville, est un instituteur, avocat puis journaliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hildevert-Adolphe Lara est fils de charpentier et frère de Sully Lara[1] (romancier guadeloupéen) et de Oruno Lara (ouvrier typographe et journaliste, grand-père de Christian Lara, réalisateur)[2]. Après ces études primaires, il exerce le métier d'instituteur, puis d'avocat, avant de se consacrer au journalisme. Le , il crée le journal La Petite République qui devient en 1900 La Démocratie[3]. Il crée aussi le journal Le Nouvelliste, un quotidien socialiste[4],[5].

À la fin de la Grande Guerre, Hildevert-Adolphe Lara et André Questel (mutualiste et négociant) prennent l'initiative de créer un comité de solidarité patriotique afin d'aider la commune de Neuvilly-en-Argonne, ravagée par la guerre[6],[7]. Le , dans Le Nouvelliste, il dénonce le peu de reconnaissance pour les esclaves qui ont permis à la Guadeloupe de prospérer et souhaite qu'une plaque soit apposée dans Pointe-à-Pitre, portant le texte : « Aux esclaves africains nos ancêtres, premiers artisans enchaînés de la prospérité de cette île, 1635-1935 » [5]. En 1936, à travers son œuvre "Contribution de la Guadeloupe à la pensée française", il fait un premier recensement des hommes de lettres et d'élite originaires de la Guadeloupe.

Œuvres et conférences[modifier | modifier le code]

  • À mes frères noirs, Bureaux de la "Démocratie", 1901 (OCLC 457543426)
  • La Question du change à la Guadeloupe, conférence, 1903 (OCLC 457543451)
  • Pour Béhanzin, éditions Stock, 1905 (OCLC 123521602)
  • Une mission, Basse-Terre, Imprimerie du Gouvernement, (lire en ligne)
  • La France et le Canal de Panama. Le Port de la Pointe-à-Pitre, co-auteur : Armand Raimond, Raphaël Wachter, avec préfaces de MM. F. René-Mével et Maurice Darchicourt, édition Colonia, 1913 (OCLC 457543440)
  • Guadeloupe et dépendances, conférence sur la réorganisation administrative des Antilles et de la Guyane, 1925 (OCLC 53827516)
  • Contribution de la Guadeloupe à la pensée française : 1635-1935, Paris, éditions Jean Crès, , 301 p. (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :