Hermanus-Franciscus Van den Anker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anker.
Herman van den Anker
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Mouvement

Hermanus Franciscus Van den Anker est un peintre hollandais né le à Rotterdam et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudia à l'académie de sa ville natale, puis il vint en France, en 1852.

Van den Anker a accompagné Edmond Lebel en Bretagne en 1859, laissant d’intéressantes études d’intérieurs bretons, avec personnages en costume régional.

Anker a résidé à Paris.

Son amitié avec le peintre Edmond Lebel a persisté le restant de ses jours, il a notamment fréquenté son atelier aux Batignollesrue Capron-Forest - laissant quelques portraits de son ami en situation et avec son jeune fils Albert (dit Edmond), né en 1866.

Puis il s'est retiré à Pont-Aven, où il a habité durant quatorze ans vivant de peu de moyens. il fit le portrait de Marie Jeanne Gloanec (1839-1915) alias "La Mère Gloanec", patronne de la pension Gloanec puis de Hôtel Gloanec à Pont-Aven. C'est lui qui, avec Fernand Quignon, a peint en 1882 ou 1883 l’enseigne qui trôna longtemps au-dessus de la porte d’entrée de la pension Gloanec[1]

Il devait finalement mourir à Paris, à l'hôpital Dubois.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]