Henry Delage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delage.
Henry Delage
Description de cette image, également commentée ci-après

Henry Delage avec Jappeloup

Naissance
Cambes (Gironde)
Décès (à 88 ans)
Blaye
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Henri Jean Delage dit Henry Delage, né le 6 août 1926 à Cambes (Gironde) et mort à Blaye le , à 88 ans[1], est le naisseur, propriétaire et éleveur du célèbre cheval de concours de saut d'obstacles (CSO) Jappeloup de Luze. À la suite des succès de Jappeloup, ce restaurateur bordelais crée une marque de vêtements et de vin au nom du cheval. Il est aussi le fondateur du Jumping international de Blaye dont il était président d'honneur[2],[3]. Il était président d’honneur de l’ADECSA (Association des éleveurs de chevaux de sport d'Aquitaine) depuis l'Assemblée Générale du 5 octobre 2009[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'une famille modeste, Henry Delage perd son père à l'âge de 2 ans. Très bon élève, il est néanmoins obligé d'arrêter l'école à l'âge de 12 ans pour aider sa mère à subvenir aux besoins de la famille. Il commence à travailler en tant que jardinier et enchaîne les petits emplois. « J'étais tour à tour arboriculteur, bouvier, vigneron. J'ai longtemps poussé la charrue derrière les bœufs » dit-il[5]. C'est chez les Rougier qu'il approche son premier cheval, ce qui le motive à devenir éleveur.

À 17 ans, il participe à la libération du Front du Médoc. Il devient exploitant forestier dans la région blayaise, puis s'investit dans la restauration, créant divers établissements à Bordeaux et dans sa banlieue.[réf. nécessaire]

Jappeloup[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jappeloup.

Henry Delage, croyant posséder un futur bon sauteur, le montre à Pierre Durand, qui n'est pas de son avis : « Trop petit[réf. nécessaire] » déclare t-il, déclinant la proposition de l'essayer. À 4 ans, Jappeloup mesure 1,58 m au garrot, ce qui ne correspond pas à la taille habituelle des chevaux les plus performants sur les terrains de CSO.

Un an plus tard, Pierre Durand revoit le cheval sur un terrain de concours et, impressionné par sa performance, contacte Henry Delage pour acheter le cheval dont il devient le cavalier attitré ; peu de temps après, le tandem remporte des titres, dont celui de champion olympique à Séoul en 1988.

Le nom « Jappeloup » est depuis devenu une marque déposée par Henry Delage ; en mars 2013, Pierre Durand conteste cette décision[6].

Titres et décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]