Henriette Desportes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henriette Desportes
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
DinanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Lieu de travail

Henriette Desportes[1], née le à Paris 2e et morte le à Dinan[2], est une artiste peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Marcel-André Baschet, Jean Massé et François Schommer, elle vécut essentiellement à Paris dans le quartier du Montparnasse, alors très en vogue dans les milieux artistiques. Sociétaire de la Société des artistes français, elle expose régulièrement au Salon des artistes français de 1899 à 1937 et y obtient une mention honorable en 1901, une médaille de 3e classe en 1903 et une médaille de 2e classe en 1908, année où elle reçoit une bourse de voyage et passe en hors-concours[3].

En 1927, elle épouse le peintre Georges Capgras dont elle divorce trois ans plus tard. En 1929, elle présente au Salon les toiles Famille arabe, Tanger et A la manière de... Quasimodo[3].

Peintre de genre, de scènes intimistes et colorées, Desportes situe ses sujets dans différentes régions françaises mais aussi, à la suite de l'obtention d'une bourse de la Société des artistes français en 1908, en Espagne et au Maroc.

Plaque commémorative sur l'immeuble du 30 rue Aristide Briand à Dinan

Henriette Desportes est nommées chevalier de la Légion d'honneur, meurt le dans sa maison La Volière, rue Aristide-Briand à Dinan, et est inhumée au cimetière de Dinan.

Plusieurs de ses œuvres sont conservées au château de Dinan.[réf. nécessaire]

La bibliothèque municipale de Dinan a organisé une exposition de ses œuvres dinannaises et orientalistes, de juillet à .

En , une plaque a été apposée sur la maison d'Henriette Desportes, rue Aristide-Briand, à Dinan.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 399
  • Patrick Delon, « Henriette Desportes (1877-1951) », dans Le Pays de Dinan, tome XXVII, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Née « Henriette Louise Emma Desportes ».
  2. Archives de l’état civil de Paris en ligne, mairie du 2e arrondissement, acte de naissance no 537, année 1877, avec mention marginale du décès.
  3. a et b René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, t. 1, A-E, coll. « Art & Édition », , p.339.
  4. « Musiciens arabes », notice no M0072003298, base Joconde, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]