Henri Loux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loux.
Henri Loux
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 33 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Broc à lait décoré « service Obernai ».
Illustration d'Henri Loux.

Henri Loux, dessinateur et aquarelliste, est né le à Auenheim et mort le à Strasbourg à l'âge de 34 ans. Auteur de nombreuses affiches, étiquettes, menus, il est surtout connu pour les illustrations de la vaisselle dite « Obernai ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Baptisé à l'église de Rountzenheim, Henri Edouard Loux passe ses premières années à Sessenheim auprès de sa famille.Son enfance champêtre et heureuse va marquer profondément l'œuvre de l'artiste. Henri Loux fait ses études au Gymnase protestant de Strasbourg, puis fréquente l'école des Arts Décoratifs de Strasbourg, où il fait la connaissance de Léo Schnug et du céramiste Léon Elchinger. Il s'inscrit ensuite à l'Académie des Beaux-Arts de Munich, où il assiste à l'essor du Jugenstil. Il rentre à Strasbourg en 1897 et s'y installe définitivement avec sa mère en 1902, au 4 rue d'Erstein, son père étant décédé en 1901. C'est à cette époque qu'il entre en contact avec la faïencerie de Sarreguemines, pour laquelle il va créer 36 décors différents illustrant la vaisselle dite « Obernai ». Celle est fabriquée à l'origine par les faïenceries Utzschneider & Cie à Sarreguemines[1]. À la suite du rachat de cette faïencerie par la famille Fenal en 1978, par ailleurs actionnaire de la Faïencerie de Lunéville-Saint-Clément, c'est cette dernière qui poursuit jusqu'à ce jour la fabrication de ce décor. Ces illustrations représentent surtout des scènes campagnardes et villageoises avec des maisons à colombages typiques de l'Alsace vers 1900. Le succès de cette vaisselle est tel qu'il va éclipser le reste de son œuvre en tant qu'illustrateur et aquarelliste. On lui connaît quelques rares peintures à l'huile qui semblent dater de la période 1895 à 1900.

Henri Loux est décédé à seulement 34 ans à Strasbourg, probablement d'une affection cardiaque ou tuberculeuse, dans le quartier de Neudorf[2],[3] en 1907, Il est inhumé au cimetière du Polygone, dans le quartier du Neuhof au sud de Strasbourg.

Son œuvre a été popularisée par Fernand Gastebois, notamment à travers son livre, écrit en collaboration avec Paul-André Béfort, Henri Loux, Images de l'Alsace heureuse, éditions de la Nuée Bleue. (ISBN 978-2-7165-0158-3).

En 1997, le Musée historique de Haguenau lui consacre une rétrospective[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loux p. 3
  2. « Henri Loux habitait au 4 rue d'Erstein »
  3. « Musée Henri Loux »
  4. Expositions au Musée historique de Haguenau [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-André Befort & Fernand Gastebois, Henri Loux 1873-1907 : Il a mis l'Alsace dans nos assiettes, Wasselonne pages =40, dernières nouvelles d'Alsace, (ISBN 2-7165-0086-X)
  • Paul-André Befort & Fernand Gastebois, Henri Loux : L'artiste de l'âme alsacienne, Strasbourg, à propos de, , 224 p. (ISBN 979-10-90826-00-7)
  • Fernand Gastebois, « Henri Édouard Loux », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 25, p. 2442
  • Gilles Pudlowski, « Henri Loux », in Dictionnaire amoureux de l'Alsace, Plon, Paris, 2010 p. 447-452 (ISBN 978-2-259-20947-2)
  • Michel Weyl, Le service de table Obernai d'Henri Loux : Formes et décors, Les Petites vagues éditions, , 95 p. (ISBN 978-2915146547)
  • Association des amis de Henri Loux, Loux où es-tu ? Hier et aujourd'hui, Association des amis de Henri Loux, 32 p. (ISBN 9782917024027)
  • Julien et Walter KIWIOR "Le Kunschthaafe Art, histoire et gastronomie en Alsace Associatio A.R.S Alsatiae 2010 (ISBN 978-2-7466-1733-9) p.292

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :