Henri Debluë

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Debluë.
Henri Debluë en 1980.

Henri Debluë, né le à Montreux et mort dans la même ville le , est un éditeur, écrivain et auteur dramatique vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait des études de lettres à l'Université de Lausanne entre 1945 et 1950, et présente sa thèse de doctorat en 1965.

Il est ensuite l'un des fondateurs des Éditions Rencontre. De 1950 à 1953, il dirige la revue "Rencontre" avec Michel Dentan, Yves Velan et Georges Haldas, avant d'enseigner le français au Collège de sa ville natale, puis à l'école normale de l'Est vaudois.

Henri Debluë publie des traductions du grec ainsi que des récits, dans lesquels il tente d'approcher ce qu'il appelle « le fondamental », à savoir la terre, les gens, le sacré, le bonheur. On lui doit également plusieurs pièces de théâtre. Sa première pièce Force de loi (1959) dénonce le système judiciaire helvétique et la peine de mort, tandis que La passion de Job (1978) constitue un drame sur l'injustice divine.

L'heure de gloire d'Henri Debluë sonne lors de la Fête des vignerons de Vevey de 1977. C'est en effet lui qui est chargé de concevoir le scénario et d'écrire le texte de cette grande fête culturelle et populaire qui se déroule cinq fois par siècle.

Enfin, Henri Debluë produit une étude critique importante sur les romans de G. Bernanos et un roman Les cerises noires, témoignage sur la vie intellectuelle en Suisse romande durant la guerre et l'après-guerre pour lequel il reçoit le prix du livre vaudois.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Force de loi : pièce en quatre actes, Lausanne, La Cité, cop. 1959 (impr. 1960).
  • Le procès de la truie : comédie en trois actes, Lausanne, Ed. La Cité, 1962.
  • Tepek : comédie-farce en 3 actes, Montreux, Le vieux quartier, 1964.
  • L'alter ego : pièce en trois actes, Lausanne, Rencontre, 1967.
  • Et Saint-Gingolph brûlait : récit, Vevey, B. Galland, 1977.
  • La passion de Job : drame, Vevey, B. Galland, 1981.
  • Les cerises noires : roman, Lausanne, Ed. 24 Heures, 1988.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]