Henri Cochon de Lapparent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapparent.

Louis-Pierre-Henri Cochon de Lapparent, né le à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) et mort le à Saint-Éloy-de-Gy, est un agronome et un haut fonctionnaire français.

Sa famille[modifier | modifier le code]

Blason des Cochon de Lapparent

Henri Cochon de Lapparent est le fils d'Henri Cochon de Lapparent, l'un des petits-fils du ministre Charles Cochon de Lapparent. Son père est directeur des Constructions Navales, commandeur de la Légion d'honneur, marié à Anne Chaudru de Raynal.

Henri Cochon de Lapparent, qui est d'une famille qui compte de nombreux savants ou hommes célèbres, se marie avec Cécile Lucas en février 1865, fille de Charles Lucas, président du Conseil des inspecteurs généraux des services administratifs au ministère de l’Intérieur, qui succède à Pierre-Louis Roederer au fauteuil 4 de l’Académie des sciences morales et politiques en 1836. Son beau-père est comme Lapparent l'auteur d'un grand nombre de livres[réf. incomplète][1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Cochon de Lapparent est un inspecteur général de l'agriculture, auteur de plusieurs ouvrages sur l'élevage et la viticulture. Il est également officier de la Légion d'honneur et commandeur du mérite agricole[réf. incomplète][1]. Cet agronome et inspecteur général de l'Agriculture effectue plusieurs études sur l'économie pastorale dans les années 1880-1900 et établit une comparaison entre les Pyrénées et les Alpes. Lapparent relaie sur un mode scientifique, validé par son statut d'agronome, les explications répétées des communautés paysannes, qui tentent de faire valoir la logique d’un système d’exploitation en contradiction avec les idées des forestiers[réf. incomplète][2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Agriculture industrielle et commerciale. Le vin et l'eau-de-vie de vin. Étude de la qualité et défauts de vins, étude sur les territoires viticoles de France et d'Algérie région par région, climats, sols, raisins et vendanges, vinification, cuverie et chais, le vin après le décuvage, distillats, économie et législation (1895)
  • Le Calendrier agricole expliqué à l'école rurale (1900)
  • Élevage des bêtes bovines (1913)
  • Ministère de l'Agriculture. Direction de l'enseignement et des services agricoles. Office de renseignements agricoles. Étude sur les races, variétés et croisements de l'espèce bovine en France (1914)
  • Prairies et pâturages, la production de l'herbe (1918)
  • Voyage d'étude dans les hauts pâturages de la chaîne des Pyrénées, Bull, du Ministère de l'Agriculture. ... (1890-1892)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Qui êtes-vous? Annuaire des comtemporains; notices biographiques, p. 287.
  2. Temps et espaces des crises de l'environnement, Sociétés et ressources, p. 197.