Henri Agasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Agasse
Henri Agasse.png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Activité

Henri Agasse, né le à Paris et mort le à Paris, est un libraire-éditeur français, associé à Charles-Joseph Panckoucke.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Guillaume Agasse, seigneur de Maurevert et Cresne, commis de la Maison du roi et à la Chambre aux deniers, et chevalier de Maurevert, Conseiller secrétaire de la Maison et Couronne de France, Henri Agasse est lui-même officier aux Gobelets de la Maison du Roi et bourgeois de Paris.

Ayant épousé, en 1787, Antoinette Pauline Panckoucke, fille de l'éditeur Charles-Joseph Panckoucke, ce dernier l’associe au développement de la maison d'édition familiale, dont les affaires de la librairie lilloise dirigée par Placide-Joseph Panckoucke depuis son départ pour Paris, en 1762, avant de la lui céder et de se retirer, en 1794[1].

Agasse devient propriétaire de l’Encyclopédie méthodique et du Moniteur universel de son beau-père Panckoucke.

Leur maison d'édition est située à Paris (1790-1813) rue Pavée, no 12 et rue des Poitevins (no 13 ; no 18 ; no 6).

Sur le plan politique, il est membre de la première assemblée électorale de Paris, réunie à partir d'octobre 1790 et il est breveté imprimeur le 1er avril 1811.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (17e division). À sa mort, sa veuve est brevetée imprimeur en sa succession le 11 mai 1813.

Succession[modifier | modifier le code]

Son neveu Henry Agasse de Cresne fut notaire de 1810 à 1837 et actionnaire de la Banque de France. Il fut aussi associé dans la reprise de la maison Panckoucke à compter de 1847 et il résidait dans un château aux environs de Melun. Sa fortune est, à sa mort, évaluée à plus de 3,5 millions.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Barbier, Sabine Juratic, Michel Vangheluwe, Lumières du nord : imprimeurs, libraires et « gens du livre » dans le nord au XVIIIe siècle (1701-1789) : dictionnaire prosopographique, 2002, Librairie Droz, 2002, 528 p., (ISBN 978-2-60000-683-5), p. 410.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :