Helmut Wilberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Helmut Wilberg
Half-Jew General Helmut Wilberg.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Helmuth WilbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits
Distinction

Helmut Wilberg ( - ) fut un général de la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wilberg s'engage le 18 avril 1899 dans le 80e régiment de fusiliers et est promu lieutenant le 27 janvier 1900. À partir de 1906, il travaille comme instructeur dans les écoles de cadets de Naumbourg et Groß-Lichterfelde.

Il est aviateur pendant la Première Guerre mondiale. Demi-juif, il fut « aryanisé » par les nazis. Commandant de l'école supérieure de la Luftwaffe en 1935-36, il devint commandant de l'état-major spécial « W » (légion Condor) au haut commandement de l'armée de terre, puis général de corps d’armée dans l'aviation. Il est mort dans un accident d’avion près de Dresde en novembre 1941 alors qu'il se rendait à l'enterrement d'Ernst Udet[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Killen, La Luftwaffe, Paris, Robert Laffont, 1968, p. 211

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Samuel W. Mitcham, Eagles of the Third Reich: Men of the Luftwaffe in World War II, 2007