Helianthemum nummularium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Hélianthème commun (Helianthemum nummularium) est une plante vivace de la famille des Cistacées.

Autres noms : Hélianthème à feuilles arrondies, Hélianthème jaune, Hélianthème nummulaire, Hélianthème tomenteux.

Synonymes[1][modifier | modifier le code]

  • H. chamaecistus Mill.
  • H. vulgare Gaertn.
  • H. berteroanum Bertol.
  • H. grandiflorum (Scop.) DC
  • H. obscurum Celak.
  • H. pyrenaicum Janch.
  • H. semiglabrum Badaro
  • H. vulgare var. glabrum W.D.J. Koch

Description[modifier | modifier le code]

Helianthemum nummularium

C'est un sous-arbrisseau haut de 10 à 40 cm, plus ou moins rampant, aux tiges ligneuses seulement à la base, à feuilles ovales, opposées.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Helianthemum nummularium - Muséum de Toulouse

Statut[modifier | modifier le code]

Cette espèce est protégée en Bretagne (Article 1).

Plante hôte[modifier | modifier le code]

L'Hélianthème commun est la plante hôte de la chenille de l'Argus de l'hélianthème (Aricia artaxerxes)[2].

Variétés[modifier | modifier le code]

En France, selon le site de l'académie de Besançon, on peut trouver[3] :

  • H. nummularium var. grandiflorum
  • H. nummularium var. nummularium
  • H. nummularium var. obscurum
  • H. nummularium var. tomentosum

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Chinery, Insectes d'Europe en couleurs, Bordas, , 486 p. (ISBN 9 782040 125752 et 2-04-012575-2), p. 669
  2. D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Delachaux et Niestlé, Paris 2001, (ISBN 978-2-603-00639-9)
  3. Site de l'académie de Besançon

Sur les autres projets Wikimedia :

Références externes[modifier | modifier le code]