Cistaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Cistaceae (Cistacées) est constituée de plantes dicotylédones ; elle comprend moins de 200 espèces réparties en 8 à 10 genres.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre Cistus qui a été donné à ces plantes par Joseph Pitton de Tournefort. Il est assez proche des formes utilisées dans l'antiquité grecque et latine (en grec ancien, κίσθος, et en latin, cisthos chez Pline). « Ciste » est la francisation du grec kistos, « boîte, capsule » qui évoque la forme du fruit[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce sont des arbustes, des plantes herbacées, poilues ou velues, pérennes ou annuelles, à feuilles simples souvent opposées, à fleurs solitaires ou en cymes, à 5 pétales libres, des régions tempérées à sub-tropicales surtout présents autour du bassin méditerranéen.

Parmi les différents genres, on peut citer dans la flore de France :

Utilisation[2][modifier | modifier le code]

Plusieurs espèces et hybrides de Cistus, Halimium et Helianthemum sont cultivés comme plantes ornementales.

Les feuilles de plusieurs espèces de Cistus produisent le ladanum, résine aromatique jadis utilisée en médecine.

Taxonomie et classification[modifier | modifier le code]

La classification phylogénétique situe cette famille dans l'ordre des Malvales.

La classification phylogénétique APG IV (2016) incorpore dans cette famille les Pakaraimaea (auparavant Dipterocarpaceae).

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Angiosperm Phylogeny Website (16 octobre 2016)[3] :


Selon NCBI (16 octobre 2016)[4] :


Selon DELTA Angio (16 octobre 2016)[5] :


Selon ITIS (16 octobre 2016)[6] :

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (21 juin 2010)[7] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion, Gérard Dumé, Flore forestière française: Plaines et collines, Forêt privée française, , p. 407
  2. V. H. Heywood, Les plantes à fleurs, Nathan, 1996
  3. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 16 octobre 2016
  4. NCBI, consulté le 16 octobre 2016
  5. DELTA Angio, consulté le 16 octobre 2016
  6. ITIS, consulté le 16 octobre 2016
  7. NCBI, consulté le 21 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :