Heatmiser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heatmiser
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, rock alternatif, post-grunge
Années actives 19911996
Labels Cavity Search, Frontier Records, Virgin Records, Caroline Records
Composition du groupe
Anciens membres Elliott Smith
Neil Gust
Tony Lash
Sam Coomes
Jason Hornick
Brandt Peterson

Heatmiser est un groupe de rock indépendant américain, originaire de Portland, dans l'Oregon. C'est le groupe qui révélera le talent d'Elliott Smith, qui allait devenir dès 1994 un des auteurs les plus respectés des États-Unis. Le groupe se dissous en 1996, alors que la carrière solo d'Elliott Smith commençait à décoller.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1987, étudiants au Hampshire College d'Amherst, dans le Massachusetts, Neil Gust et Elliott Smith se rencontrent et forment un groupe. En plus de reprendre de Ringo Starr et Elvis Costello, le duo délocalise à Northampton, dans le Massachusetts[1]. Le nom Heatmiser serait inspiré du nom d'un personnage de dessin animé pour enfants datant de 1974 intitulé A Year Without a Santa Claus.

Après le Hampshire College en 1991, Gust et Smith reviennent à Portland, dans l'Oregon[2]. Brandt Peterson joue de la basse sur les albums Dead Air et Cop and Speeder, l'EP Yellow No. 5 et plusieurs singles. Peterson quitte le groupe en août 1994 et est remplacé par Sam Coomes, un ami de Smith. Coomes joue sur le dernier album de Heatmiser, Mic City Sons, et en tournée.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Elliott Smith - chant, guitare
  • Neil Gust - chant, guitare
  • Brandt Peterson - basse
  • Tony Lash - batterie, production

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Dead Air
  • 1994 : Yellow No.5 (EP)
  • 1994 : Cop and Speeder
  • 1996 : Mic City Sons

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) S. R. Schutt, « Sweet Adeline - Biography – Page 5 », sur Sweet Adeline (consulté le 26 juin 2013).
  2. Paul Kneitz, « Shooting Star, The Elliott Smith Story Part 1: Bottle Rocket [The Heatmiser Years] », sur Alternative Nation (consulté le 3 février 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]