Harvey Firestone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Harvey Firestone
Description de l'image Harvey Samuel Firestone.jpg.
Naissance
Columbiana, Ohio
Décès (à 69 ans)
Miami Beach, Floride,
Profession

Harvey Samuel Firestone (né le – mort le ) est un industriel américain fondateur de Firestone Tire and Rubber Company, un des premiers fabricants mondiaux de pneumatiques. Il contribua à l'essor de l'économie nord-américaine au XXe siècle. Il a notamment collaboré avec Thomas Edison (énormément de recherches sur le caoutchouc, entre autres celui issu du banian) et Henry Ford.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harvey Firestone est né le 20 décembre 1868 dans une ferme à Columbiana dans l'Ohio construite par son grand-père paternel. Il est le second des trois fils de Benjamin Firestone et de Catherine née Flickinger, son père ayant eu un premier fils et une fille de sa première femme. L'arrière-arrière-arrière-grand-père paternel de Harvey Firestone se nommait Nicolas-Hans Feuerstein et avait émigré en 1753 de Berg en Alsace/France[1] pour s'installer en Pennsylvanie. Trois des fils de Nicolas et notamment le trisaïeul de Harvey, Johan Nicolas, ont « américanisé » leur nom de « Feuerstein » en « Firestone ».

Harvey Firestone fonde le 3 août 1900 l'entreprise Firestone Tire and Rubber Company à Akron dans l'état de l'Ohio, spécialisée dans la fabrication de pneumatiques[2].

Il est notamment l'inventeur de 4 brevets américains relatifs aux pneus et publiés en 1900, 1901, 1910 et 1913[3].

Conscient de la dépendance des États-Unis dans les années 1920 vis-à-vis de l'importation du caoutchouc et en particulier de son importance pour l'industrie automobile, Thomas Edison, Henry Ford et Harvey Firestone fondèrent la Edison Botanic Research Corporation en 1927 à Fort Myers en Floride, avec pour objectif trouver une solution locale et économique de produire du latex et ainsi fournir les États-Unis en caoutchouc[4].

Il décède dans son sommeil le 7 février 1938 d'une thrombose coronaire dans sa maison de Miami Beach en Floride[5]

Postérité[modifier | modifier le code]

La bibliothèque principale de l'université de Princeton, rattachées au campus de l'Université de Princeton et située dans la ville de Princeton dans l'État du New Jersey aux États-Unis, est baptisé Bibliothèque commémorative Harvey S. Firestone en son honneur[6].

Mémorial Harvey S Firestone, Akron, Ohio

Le 3 août 1950, à l'occasion du 50e anniversaire de la création de la Firestone Tire and Rubber Company, un mémorial dédié à Harvey Firestone est inauguré à Akron dans l'état de l'Ohio, à côté du centre de recherche de l'entreprise. Ce monument a été dessiné par l'architecte Eric Gugler et créé par les sculpteurs James Earle Fraser et Donald De Lue.

Depuis 2006 il est introduit à titre posthume dans le National Inventors Hall of Fame pour sa contribution active à l'industrie des pneumatiques[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Familytreemaker.genealogy.com
  2. (en) « Bridgestone Americas History », Bridgestone Americas (consulté le 5 avril 2020)
  3. (en) « inventor:(Harvey S Firestone) », Google Patents (consulté le 5 avril 2020)
  4. (en) Lisa Vargues, « In Search of Thomas Edison's Botanical Treasures », Science Talk Archive, sur https://www.nybg.org, The New York Botanical Garden, (consulté le 6 avril 2020)
  5. (en) « Harvey Firestone is dead in Florida ; Rubber Manufacturer Dies in Sleep at His Miami Beach Estate--He Was 69 », The New York Times,‎ , p. 21 (lire en ligne, consulté le 5 avril 2020).
  6. (en) « Firestone Library », Princeton University Library (consulté le 5 avril 2020)
  7. (en) « NIHF Inductee Harvey Firestone Made Advances in Pneumatic Tires », National Inventors Hall of Fame (consulté le 5 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]