Hartha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hartha
Blason de Hartha
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de la Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
district de Chemnitz
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Saxe centrale
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Ronald Kunze
Code postal 04746
Indicatif téléphonique 034328
Immatriculation FG, BED, DL, FLÖ, HC, MW, RL
Démographie
Population 7 231 hab. (2015)
Densité 133 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 05′ 52″ nord, 12° 58′ 38″ est
Altitude 269 m
Superficie 5 440 ha = 54,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Hartha

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Hartha

Hartha est une ville de Saxe (Allemagne) située dans l'arrondissement de Saxe centrale, dans le district de Chemnitz.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pilier de triangulation à Hartha Kreuz

La ville de Hartha est située entre les collines de la Saxe centrale, près du centre d'un triangle formé par les grandes villes Dresde, Leipzig et Chemnitz. Outre la ville propre, la commune est constituée des villages Aschershain, Diedenhain, Flemmingen, Gersdorf (avec Langenau, Kieselbach, Neudörfchen, Schönerstädt et Seifersdorf), Lauschka, Nauhain, Richzenhain, Steina, Saalbach, Wallbach et Wendishain, et elle est donc une des communes pls grandes dans l'arrondissement par superficie.

Les communes avoisinantes sont en sens horaire, commençant au Nord: Leisnig, Großweitzschen, Döbeln, Waldheim, et Geringswalde (tous en Saxe centrale) et Colditz (dans l'arrondissement de Leipzig).

Le point le plus haut de la commune est Hartha Kreuz à 326 m s. m. où se croisent les routes fédérales B 175 et B 176 et la route du Land S 36.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mémorial à la bataille de Gersdorf du 5 mai 1813

La ville est documentée pour la première fois en 1223, quand les frères Heirich de Harth et Albert de Gersdorf sont témoins sur un document judiciaire, fait par roi Henri IV à Altenberg. Elle est fondée prèes d'une route commerciale entre Dresde et Leipzig, où vers l'an 1100 du sel est transportè de Halle (Saale) à la Bohême. La région est peuplée par des personnes d'origine franconien, thuringien et flamand. Les derniers ont donné le nom au village Flemmingen.

Le nom de la ville est dérivé du mot moyen-haut-allemand Hart pour un forêt ou une chaîne de collines boisée, et s'est développé de Hart en 1223, Harte en 1404, Harthe en 1445, Hartta en 1590 à Hartha depuis 1791[1].

En 1506 la guilde des toiliers est accréditée par le duc Georges le Barbu. C'est l'origine de la tradition industrielle de la ville. Déjà en 1750, les produits textiles sont exportés jusqu'à l'Espagne. Outre la toilerie, l'agriculture est un des métiers principaux dans la ville, et en est un encore aujourd'hui dans la commune. Au XIXe siècle plusieurs usines sont construites, qui produisent du feutre, des chaussures, de la quincaillerie (notamment des galons), des cigares et des boutons. M. J. Plenikowski & Co à Hartha sont les fabricants des carrosses les mieux connues en Allemagne du XIXe siècle.

Le 5 mai 1813 une bataille se déroule près de Gersdorf entre des troupes françaises sous le commandement d'Eugène de Beauharnais et une brigade prusso-russe sous Karl von Steinmetz.

En 1852 le chemin de fer entre Chemnitz et Riesa est ouvert dans son intégralité avec une gare à Steina, suivi en 1893 par la ligne entre Waldheim et Rochlitz avec une gare dans la ville de Hartha[2]. La dernière ligne est fermé en 1998[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Stadt Hartha (1) », Digitales Historisches Ortsverzeichnis von Sachsen
  2. (de) Erich Preuß, Reiner Preuß, Sächsische Staatseisenbahnen, Transpress,
  3. (de) « Liste der seit 1994 stillgelegten bundeseigenen Strecken im Land Sachsen »