Döbeln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Döbeln
Blason de Döbeln
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
district de Chemnitz
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Saxe centrale
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Hans-Joachim Egerer[1]
Partis au pouvoir CDU
Code postal 04720
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
14522080
Indicatif téléphonique 03431
Immatriculation FG, BED, DL, FLÖ, HC, MW, RL
Démographie
Population 22 035 hab.
Densité 674 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 07′ 10″ nord, 13° 06′ 46″ est
Altitude 168 m
Superficie 3 271 ha = 32,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Döbeln

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Döbeln

Döbeln est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l'arrondissement de Saxe centrale, dans le district de Chemnitz.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se situe dans un environnement de collines et dans la vallée de la Freiberger Mulde. Elle se compose de plusieurs quartiers :

  • Möckwitz
  • Technitz
  • Keuern
  • Masten
  • Kleinbauchlitz
  • Großbauchlitz
  • Gärtitz
  • Pommlitz
  • Zschäschütz
  • Zschackwitz
  • Bormitz
  • Sörmitz
  • Oberranschütz
  • Greußnig
  • Hermsdorf
  • Ebersbach
  • Neugreußnig
  • Mannsdorf
  • Neudorf.
L'hôtel de ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a dû être créée sous la protection du château de Schlossberg vers 1200. Elle a été le cadre de combats lors de la Guerre de Sept Ans entre Prussiens mené par Henri de Prusse (1726-1802) et Autrichiens. L'hôtel de ville fut construit en 1912. À l'intérieur, il y a un musée qui contient le symbole de Döbeln : Das Riesen Stiefel (« la Botte »). La ville est sortie presque indemne de la Seconde Guerre mondiale, mais fut gravement inondée en août 2002.

Monuments[modifier | modifier le code]

Döbeln se distingue par les belles maisons bourgeoises du centre-ville, qui ont été restaurées. L'hôtel de ville, sur le haut-marché, date de 1912. On peut voir les ruines du château fort, le Schloßberg, sur l'île de la Mulde, et visiter l'église Saint-Nicolas du gothique flamboyant avec son maître-autel et sa statue du Christ, dont les débuts remontent à 1230.

Parmi les édifices modernes, il faut signaler la Rotonde (Rotunda-Bau ou Kuppelbau), au bout de la Burgstrasse, construite en 1937-38 pour les marqueteries Johannes Groszfusz sur des plans de l'architecte fonctionnaliste Wilhelm Kreis , justement célèbre pour la clarté de ses lignes. Sur les collines du Staupitzberg bordant la ville de Döbeln, un observatoire des années 1900, la Holländerturm, a été classé au patrimoine. Cette tour haute d'une trentaine de mètres doit son nom au moulin à vent qui se dressait auparavant à son emplacement. Près de l'ancien cimetière, sur la Dresdner Strasse (B 175), il y a une borne milliaire posée entre 1859 et 1865.

En 2001, la ville a confié à Vinzenz Wanitschke la réalisation d'un jet d'eau, la « fontaine des bottiers[2] » (photo ci-dessous) dont la base représente une botte géante, haute de 4,60 m : elle rend hommage à la cordonnerie, qui faisait la réputation de la ville.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Avec Givors et Vyškov en République tchèque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.doebeln.net/wiki/Hans-Joachim_Egerer
  2. Cf. « Stiefelbrunnen », sur www.doebeln.net (consulté le 10 décembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]